L'Ina s'intéresse aussi à la radio 2.0

Mardi 13 Octobre 2015



Ce mardi ont lieu les cinquièmes Rencontres Radio 2.0. Partenaire de la manifestation, l'Ina (Institut national de l'audiovisuel) propose d'ailleurs une keynote en ouverture de la première table ronde "Radio parlée, storytelling et podcast". L'Ina dévoilera également les résultats d’une étude qualitative trimestrielle menée sur les émissions matinales des radios généralistes françaises. Explications avec Bruno Burtre, directeur délégué à l'enseignement, la recherche et la formation à l'Ina.


LLP - Pourquoi l’Ina a-t-il choisi d’accompagner les Rencontres Radio 2.0 ?
BB -
Depuis 4 ans déjà, l’Ina accompagne les Rencontres Radio 2.0. Il nous semblait naturel de nous associer à cet événement, car nous partageons un même objectif : le développement du secteur de la radio 2.0 et tentons de répondre aux mêmes questions : nouvelles formes d’écriture audiovisuelle, innovations technologiques et nouveaux modèles économiques.
Depuis 2011, l’Ina a reçu l’agrément de la branche professionnelle CNPEF-audiovisuel pour la création d’un certificat de qualification professionnelle Animateurs Radio (CQP). Cette formation est en adéquation avec les évolutions de la radio.

LLP - Comment un organisme comme l’Ina peut-il soutenir le développement de ces nouveaux usages autour de la radio ?
BB -
Nous intégrons depuis de nombreuses années les problématiques liées au numérique, notamment au travers de notre offre de 470 stages de formation professionnelle dans les domaines des métiers de l’audiovisuel et des nouveaux médias et notamment des formations pour les professionnels de la radio. La radio a une place prépondérante dans nos missions, nous nous devons d’en suivre ses évolutions, aussi bien dans son usage que dans sa fabrication.

LLP - En direction du storytelling, que peut proposer l’Ina et dans quel but ?
BB -
Lors de cette 5e édition, Dominique Fackler, responsable d’Ina STAT à l’Ina, fera un keynote en ouverture de la 1re table ronde "Radio parlée, storytelling et podcast" et présentera les principaux résultats d’une étude qualitative trimestrielle menée sur les émissions matinales des radios généralistes françaises sur l’année 2014.
Cette étude analysera la représentation des personnalités invitées dans les matinales et leur répartition par domaine d’activité, nationalité, sexe… Elle dévoilera notamment le classement des personnalités les plus invitées (avec un focus sur les hommes politiques) et fera également une analyse comparative des structures de grille des émissions matinales. Gaël Chatelain, directeur délégué aux contenus à l’Ina, participe également à la première table ronde sur le storytelling.


Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias, Philippe... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille