L'Alliance pour la RNT veut que le CSA aille plus vite

Lundi 14 Décembre 2015



Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a donc publié, jeudi dernier, le calendrier tant attendu du déploiement de la Radio Numérique Terrestre sur le territoire métropolitain. Autant dire que les radios et les organismes qui estiment que l'avenir de la radio passe par cette technologie la RNT s’en félicitent. Pour autant, ce déploiement ne semble pas être assez rapide et soutenu.


L'allotissement étendu de Lille
L'allotissement étendu de Lille

Ainsi l’Alliance pour la RNT, qui regroupe le SIRTI, le SNRL et le WorldDAB, tient à saluer avec un grand enthousiasme l'adoption par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, lors de sa séance plénière du 9 décembre, d'un calendrier de déploiement de la Radio Numérique Terrestre portant sur plus de 40 allotissements étendus et une centaine d'allotissements locaux. "Le Conseil confirme ainsi son soutien au projet de numérisation de la diffusion en hertzien de la radio et l'attachement de chacun de ses membres au développement d'une offre nouvelle, diversifiée offrant à l'auditeur une qualité d’écoute en haute définition, gratuite, dans le respect de son anonymat" explique la jeune Alliance.

Un déploiement sur plus de 8 années

Jamais contents les pro-RNT ? L’Alliance estime, en effet, que ce déploiement n'est pas suffisamment rapide... Elle note une approche trop prudente du Conseil qui étale sur plus de 8 ans les différentes phases de déploiement renvoyant à 2023 la dernière série d'appels programmée. Alors que le paysage FM souffre déjà d'un déséquilibre territorial important, "le déploiement de la RNT ne peut venir aggraver cette situation d'une France radiophonique à deux vitesses. Aux côtés des éditeurs indépendants et associatifs, et des partenaires industriels et techniques qui portent le projet de RNT, nous invitons le Conseil à envisager dès à présent une accélération de son calendrier qui pourrait ainsi prévoir un lancement d'au moins 4 vagues d'appels par an plutôt que de 2. Nous proposons ainsi de présenter début 2016 au Conseil à l'occasion d'une future séance plénière les éléments qui viennent justifier ce rythme plus soutenu".
Il est vrai que plus de 8 années pour obtenir une couverture, presque, nationale en RNT, à une époque où les technologies vont si vite, c’est lent. La TNT aura mis moins de temps pour être déployée...






Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2