L'Afnum soulève une QPC sur le calendrier de la RNT

Mercredi 13 Juillet 2016



Selon Satellifax, l'Association française des industries du numérique (Afnum) a soulevé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) concernant la décision du CSA du 9 décembre 20015 concernant le calendrier du poursuite du déploiement de la Radio Numérique terrestre (RNT) sur la période 2016-2023.



Cette QPC sera examinée ce 13 juillet par le Conseil d'Etat, chargé de décider s'il doit transmettre ou non celle-ci au Conseil Constitutionnel.
L’Afnum (Alliance française des industries du numérique) est le syndicat professionnel qui représente, en France, les industriels des réseaux, des terminaux de l’électronique grand public, de la photographie et des objets connectés (réseaux fixes, mobiles, publics et privés, terminaux de télécommunications et composants, équipements de l’électronique grand-public ,audio-vidéo, équipements de distribution de signaux, équipements photo, supports d’images et d’information). On y retrouve les grandes marques concernées par le sujet dont Sony, Panasonic, Airbus, Apple, Alcatel, etc...

La Lettre Pro de la Radio a essayé de joindre l'Afnum pour comprendre l'objet de cette QPC. S'agit-il de retarder le déploiement de la RNT ou, plus probablement, s'agit-il de réclamer un déploiement plus rapide afin d'aider les industriels du secteur ? Nous n'avons pas eu de réponse.


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jérôme DAVOULT le 13/07/2016 12:15
Bonjour, personnellement, j'ai compris que cette QPC concernait l'obligation d'intégrer dans tout recepteur radio la RNT dès que les 20% de couverture de la population seraient atteintes. mais 20% de couverture de quoi ?
vu le non engouement des grandes radio y compris radio france à s'engager dans la RNT, c'est un non sens d'obliger à vendre la fonction RNT dans tous les postes FM, alors que la valeur ajoutée sera quasiment nulle pour la plupart des auditeurs des régions non couvertes. Le prix des radios va augmenter de manière majeure, alors que les français ayant acheté ces postes ne seront pas à même de capter les radios qui les intéressent... même sur les zones couvertes (il n'y a qu'a voir les raisons du désengagement de Phare FM sur le 6D parisien début juillet: malgré la couverture parisienne, personne ou presque n'écoute encore la RNT).
après on pourra dire que c'est la poule et l'oeuf, mais sans le moindre effort des "grandes radios", rien n'aboutira de toute façon.

2.Posté par ArtNomade le 13/07/2016 17:53
Il faut en effet une loi organique qui OBLIGE le passage à la RNT dans les dix ans à venir, sous peine d'annulation d'autorisation d'émettre, TOUS supports confondus. Le saut qualitatif est non seulement impressionnant, mais le réel déploiement de la RNT offrira des radios par centaines, alors que la bande FM n'offre que quelques dizaines. Qui plus est, le développement massif de cette technologie fera inévitablement chuter les prix, il est vrai que les tarifs actuels sont proprement scandaleux, le Sony XDR-S40DBP à 80€ en est un bel exemple. Néanmoins, la RNT fonctionne un peu partout en Europe, nos voisins immédiats tels les Belges, Suisses, Anglais, Italiens, entr'autres carburent au DAB (+) sans vergogne. Quid de la poule ou de l'œuf? Si personne ne bouge, en ce pays de Cocagne, nous risquons de rester trop longtemps avec une technologie des années 50, crachotis inclus.
Bonne journée.

Arthur B.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap