Jérôme Roger : "Il faut une meilleure régulation"

Lundi 25 Novembre 2013



Les débats se poursuivent au quai Branly lors des Assises de la Radio.


Jérôme Roger, le directeur général de l'Union des Producteurs Phonographiques Francais Indépendants, est revenu ce matin aux Assises de la radio lors du débat "Quels contenus pour quelles radios", sur le nombre assez faibles de titres nouveaux français diffusés sur les radios musicales. "Il faut une meilleure régulation, a-t-il indiqué. Comme solution, il peut y avoir un plafonnement des rotations. C'est une solution qui peut avoir des effets positifs mais qui fait débat et pour laquelle nous avons des réserves."  Maryam Salehi (NRJ Group), concernée par ces propos, a répondu : "En dix ans, le nombre d'albums francophones a chuté de 63%, le nombre de nouveautés singles francophones a chuté de 58%, mais les quotas n'ont pas changé. On ne peut donc limiter les rotations et il faut bien voir aussi que la source a bien diminué." 

 


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter