Guillon peut-il sauver l'access de France 2 ?

Lundi 7 Avril 2014



L’animateur du Morning Bruno Dans La Radio chaque matin sur Fun Radio revient dès ce lundi sur France 2 à 17h45 pour animer la quotidienne "On ne demande qu’à en rire". Après de nombreux échecs successifs sur ce créneau, France 2 mise sur Bruno Guillon pour redresser la barre.



A TVMag, Bruno Guillon a récemment déclaré : "je suis ravi. Ma seule angoisse, actuellement, est de ne pas en avoir". Et pourtant, ce créneau de France 2 est autant stratégique que fragilisé : Sophia Aram et plus récemment s’y sont cassés les dents. Appelé à la rescousse, Bruno Guillon a donc la difficile mission d’augmenter l’audience : "aucune appréhension, je suis l'un des rares animateurs télé à ne rien comprendre à tout ça. Autant en radio, ça me parle, autant en télé... Et je ne veux pas phagocyter mon esprit avec ça".

Seulement 5% de part de marché

TVMag précise que ce lundi, la première émission sera diffusée en direct. Par la suite, le rythme de tournage classique reprendra, avec trois émissions mises en boîte le lundi et deux le mardi.
Avec seulement 5% d'audience la quotidienne "On ne demande qu'à en rire" sur France 2 ne peut que progresser. Bruno Guillon est probablement le bon candidat au bon moment pour relever l'audience.
Soulignons que Bruno Guillon retrouvera dans cette émission un autre professionnel de la radio : Laurent Thibault, directeur d'antenne de Rire & Chansons, membre du jury.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap