La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Grilles d'été : bons et mauvais réflexes

Jeudi 8 Juin 2017



L’été est l’occasion pour les équipes en place durant la saison de prendre un peu de repos et de travailler sur de nouvelles formules à la rentrée. Pendant cette période, l’auditeur n’est pas moins présent et il est important de l’avoir en tête. L’occasion de tester des idées nouvelles, des concepts innovants et de nouvelles voix. Passons en revue les bons et mauvais réflexes à adopter pour une saison estivale réussie.


#1 Une grille d’été : démarrage dès le début des vacances !
Le début des grandes vacances est la bonne période pour démarrer une saison d’été. Calez-vous sur les vacances scolaires ou la fin des examens – comme les résultats du bac – qui sont souvent un très bon repère. Le premier lundi de juillet est une date optimale pour lancer votre grille d’été. 

#2 Plutôt un mois et demi
Ne faites pas durer votre grille d’été trop longtemps. Finalement, avec un coup d’envoi début juillet, une fin la dernière semaine d’août – l’avant-dernier vendredi même –, c'est optimal. En effet, le vraie période creuse de vacances, en France, s’étend du 14 juillet au 15 août. Après la mi-août, l’odeur de la rentrée se fait sentir. De nombreuses grilles de rentrée pointent, d’ailleurs, le bout de leur nez bien avant le 1er septembre. Cela permet de réaliser une "prérentrée" souvent très utile pour roder la nouvelle grille !

#3 Testez de nouvelles voix
L’été est le moment privilégié pour mettre en avant des personnalités moins exposées le reste de l’année. Pourquoi ne pas proposer à votre animateur du week-end de reprendre la matinale de semaine pendant l’été ? Vous pourrez ainsi révéler tout son potentiel sur une tranche bien exposée et cela vous donnera peut-être de nouvelles idées pour une prochaine grille.
C’est aussi l’occasion de fouiller dans votre pile de maquettes reçues pendant la saison. Vous trouverez certainement LA voix qui est parfaite. Certains jeunes animateurs talentueux – encore étudiants – seront ravis d’un tel job d’été !

#4 Évitez le robinet à musique
La tentation est grande, mais évitez de transformer votre station en flux musical. Sachez que tous vos auditeurs ne sont pas en vacances au même moment et qu’en radio, il est souvent dangereux de trop bousculer un programme, même pendant l’été. Vous devrez, bien évidemment, surveiller votre coût de grille : pourquoi ne pas faire appel à des voice trackers ou émissions clés en main ? De nombreux studios proposent des formules estivales très intéressantes !

#5 Multipliez les jeux
La saison estivale est souvent synonyme de temps libre pour vos auditeurs et de hausse de la durée d’écoute, notamment sur les zones touristiques. Ils vous écoutent plus longtemps et sont, aussi, plus attentifs. Pourquoi ne pas multiplier les jeux à l’antenne ? Un fil rouge sur plusieurs heures fidélisera votre audience et, on le sait, il est assez facile de trouver des lots intéressants pendant cette période : entrées à la piscine, au cinéma, parcs d’attractions. Pourquoi ne pas offrir un pack loisirs pour les vacanciers ou ceux qui ne partent pas en vacances ? Sollicitez votre régie publicitaire, vos commerciaux seront ravis de vous proposer ce type de produits !

#6 Pas d’impasse sur l’information
L’actualité est souvent assez pauvre pendant l’été. Les conférences de presse et autres sujets institutionnels ne permettent pas d’alimenter les flashs et journaux d’information. Établissez une liste de sujets intéressants que vous pourrez "marbrer" et utiliser au besoin. Dans son livret La Saisonnalité de l’information (Éditions HF), Brulhatour, rédacteur en chef de La Lettre Pro de la Radio, vous mâche le travail en vous proposant une soixantaine d’idées-sujets à consommer pendant l’été : portrait d’un artificier pour le 14 juillet, top 5 des lieux les plus fréquentés dans votre région par les touristes, la qualité des eaux de baignade, bilan de la météo en juillet…
"Multipliez les jeux à l'antenne et gardez des rendez-vous d'information !"


François QUAIREL
Auteur, consultant et formateur en radio & journalisme (IJBA, ISCOM, ISCPA, EFAP...), /... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).