Good Station vise un large public

Mardi 23 Juin 2015



Cette webradio propose un programme généraliste, un format difficile à exploiter sur le net. Mais son nom fédérateur et ses écrans publicitaires réduits lui permettent de séduire de nombreux auditeurs...


Une radio populaire avec de l'info pour tous, musicale avec les hits du moment, c'est ce que propose Good Station, une webradio au nom forcément fédérateur et créée sur la plate-forme Radionomy  par Cédric Clément à Clermont-Ferrand en Auvergne.
Au coeur des volcans millénaires, ce producteur est en fait revenu aux racines de la radio, celles qui consistent à établir un programme généraliste, écoutable par tous les publics. "La tranche d'âge que je vise est assez large puisque ce sont les 15-45", explique Cédric Clément.

"Mais c'est vrai que Good Station est un programme pour tous. J'ai d'ailleurs choisi ce nom pour qu'il puisse être compréhensible dans de nombreuses langues." 

La grille de programmes est très fournie, notamment le week-end avec des émissions comme Classic Rock (le samedi de 11h à 12h), Big Cactus Country (le dimanche de 11h à 12h), Dance Old (le samedi de 20h à 21h...)... Good Station ne joue donc pas la carte de la radio de niche, très utilisé par les webradios (et qui fonctionne très bien aussi...) mais a choisi un format visant un vaste public, quitte à faire face à une concurrence très forte. Mais grâce à son nom efficace et international ainsi qu'à un bon référencement Google, la radio a vite séduit de nombreux auditeurs. Sans doute aussi parce qu'elle ne propose jamais plus de 4 minutes de pub par heure (divisées en deux écrans de deux minutes).  Un argument de poids face à la concurrence de la FM.


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap