Généralistes : les préconisations

Vendredi 9 Novembre 2012

On y voit simplement 3 indicateurs : l’audience cumulée (AC) et la durée d’écoute (DEA). Leur combinaison engendre le troisième : les parts d’audience ou de marché (PDA). Les résultats montrent aussi la performance de l’année précédente à la même période. Les parts de marché déterminent les revenus des radios, c’est aussi simple que cela. Ainsi, un Boss de radio peut envisager son chiffre d’affaires et surtout développer une stratégie dans le but d’améliorer son produit ses infos ses animateurs.

Audience cumulée en hausse, durée d’écoute en baisse

Ce résultat, on l’obtient généralement lorsque l’on progresse rapidement en audience cumulée. De nouveaux auditeurs arrivent mais n’abandonnent pas complètement leurs anciennes habitudes d’écoute. La baisse de durée d’écoute est donc directement liée à l’état de conquête. France Bleu  est dans ce cas  avec France Inter : je préconise une stratégie de fidélisation.

Audience cumulée en hausse, durée d’écoute stable
RMC a connu une forte progression de son audience en 2012 : Stratégie de fidélisation pour maintenir son résultat.

Audience cumulée stable , durée d’écoute stable
Europe 1 et RTL  sont dans cette séquence. la fidélisation est bonne sur cette vague  Le produit est bon, ma préconisation : une stratégie de recrutement pour ne pas stagner dans la prochaine vague .

Fidélisation ou recrutement ? En tant que consultant j'estime qu’il faut choisir et que toutes les tactiques qui suivront doivent être liées soit à l’une soit à l’autre. Chaque décision prise doit répondre à la question : Est-ce que nous recruterons de nouveaux auditeurs ou est-ce que nous fidéliserons notre audience ?


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2012 - 20:31 Le Top pour Cauet sur NRJ

novembre-décembre 2016 | septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

36

La catégorie de radios où l’on trouve, en moyenne, les animateurs les plus jeunes sont les radios de catégorie B avec 36 ans de moyenne d’âge. A contrario, dans le périmètre des radios nationales de catégorie E et du service public, l’âge moyen des animateurs est le plus élevé avec 41 ans.












Toute l'actualité #radio de ce mercredi 24 mai. À lire : https://t.co/DnRudiiDrr
Mercredi 24 Mai - 18:38
Kiss FM (@KISSFMFRANCE) organise un "Kiss FM Live". https://t.co/4fTqrVKo1U
Mercredi 24 Mai - 09:01
Les radios Ferarock (@FERAROCK) à "Villette sonique". https://t.co/592hKyAWo4
Mercredi 24 Mai - 08:42





Le Magazine

#89 - Magazine La Lettre Pro N°89

Édouard Baer vous réveille avec Nova  €

La boîte à outils du programmateur musical  €

L’INA : des archives radio consultables par tous  €

Rhône FM, 100% valaisanne  €

Quel avenir pour les radios associatives ?  €

Contact FM : la radio comme à la télé  €

Speed Consulting by Rémy Jounin  €

Les radios américaines captent 10,5% du marché publicitaire local et progressent grâce au digital  €

Radio FG prend le soleil à La Réunion  €

Comment se lancer dans le podcast audio ?  €








Le Magazine

#88 - Magazine La Lettre Pro N°88

Journaliste sportif : le plus beau métier du monde  €

Ina : et voilà la septième promo !  €

HighConnexion innove dans la monétisation des jeux antenne  €

Nicolas Curien : "la bande FM est victime de son succès"  €

Facebook audio veut réinventer la radio  €

Lagardère et l’eldorado africain  €

Durand, maître-intervieweur  €

Europe 1 : une campagne qui roule !  €

Dans les coulisses de la journée Mouv’ à Lille  €