La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Fréquence Paris Plurielle menacée par la disparition des emplois aidés

Jeudi 21 Septembre 2017



Depuis 10 ans le budget baisse. L’état et les collectivités territoriales se désengagent des radios associatives et plus largement du secteur associatif. "Les subventions versées par le Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique (FSER) ne nous permettent plus d’embaucher des salariés" explique Fréquence Paris Plurielle.



"Les contrats aidés nous permettent d’accueillir et former des animateurs et de faire fonctionner la radio. Le travail quotidien à FPP est assuré par 5 salariés grâce à l’aide de ces contrats précaires et insatisfaisants (690 €/mois pour 20 h/semaine). Le gouvernement ne propose pas d’y mettre fin pour les remplacer par de meilleurs contrats plus protecteurs pour les salariés. Non, il souhaite simplement y mettre fin. Cette décision condamne les salariés de la radio au chômage et met la survie de notre antenne en péril. La mesure s’applique déjà : il est impossible de les renouveler" plaide la radio locale qui diffuse ses programmes à Paris et en région parisienne sur 106.3 et qui fédère 200 animateurs bénévoles.

Fréquence Paris Plurielle demande "l’abandon de ce projet dangereux pour les radios libres et l’ensemble du secteur associatif. Au contraire, nous demandons un vrai plan de soutien au secteur des radios associatives dont la vitalité et le contenu sont d’une incroyable richesse".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 09:20 Classement "Le Radio Buzz 40 / La Lettre Pro"