French Radio London quitte le DAB

Mercredi 10 Juin 2015



Cinq ans après sa naissance, la "voix française de Londres" quitte le DAB londonnien. French radio London souhaite désormais se consacrer uniquement sur son offre on-line et la développer et évoque enfin d'autres projets de développement dans le digital.



 

French Radio London ("FRL" pour les intimes) va quitter la RNT londonienne le 25 juin prochain. Depuis 5 ans, la radio française de Londres côtoyait les plus grandes radios anglaises sur le DAB Londonien. Interrogée par La Lettre Pro sur les raisons de ce départ, la radio confie que les coûts de diffusion sur le DAB sont difficiles à rentabiliser pour les "pure players" de la RNT qui, contrairement aux grandes radios, ne peuvent s'appuyer sur la force d'une double diffusion en FM ni sur l'assise financière de grands groupes médias.

Un format éclectique et beaucoup de contenus

Depuis ses débuts, FRL privilégie une programmation musicale éclectique, proche parfois de celle de Fip. Mais loin de se contenter de diffuser de la musique, la station a toujours cru que les contenus parlés étaient essentiels pour une radio française dans la capitale anglaise. Ainsi, de nombreux flashs d'information en langue française couvrent l'actualité hexagonale mais aussi anglaise et internationale.
D'autre part, de nombreuses rubriques viennent ponctuer le programme musical, ainsi que des émissions parlées. Si de nombreuses tranches de flux sont en voice-track sans animateur, le programme garde une certaine fraîcheur grâce à ces rubriques. Enfin, la station est très présente sur le terrain : elle est partenaire de nombreux événements londoniens qu'affectionnent les Français.

Le développement on-line en ligne de mire

Si la radio quitte le DAB, elle n'est pas prête de s'arrêter. Elle entend désormais miser sur l'écoute en ligne, c'est-à-dire via internet. La station souligne que selon une étude, 75% de ses auditeurs actuels en DAB sont prêts à basculer sur de l'écoute en ligne. FRL émet depuis ses débuts sur internet et réalise déjà des taux d'écoute significatifs en ligne, en progression constante selon la station.

Podcasts, appli smartphone, newsletter...

Si le programme de flux de la radio continue donc, la station entend aussi développer l'écoute en différé. Elle souhaite valoriser ses nombreux contenus parlés via les podcasts. Elle peut déjà s'appuyer sur une appli smartphone efficace.
Mais ce n'est pas tout : la radio dispose aussi d'une newsletter hebdomadaire largement diffusée au sein de la communauté française. Elle s'est développée au fil des années grâce aux nombreux partenariats de la radio.


Chaque semaine, ce sont ainsi 35 000 Français ou francophiles qui reçoivent des nouvelles fraîches dans leur boîte email. Un atout important pour garder la confiance des annonceurs qui accompagnent FRL depuis 5 ans, et qui disposent donc de nombreuses possibilités de support de communication à côté des spots de radio classiques.
La radio évoque enfin d'autres projets de développement dans le digital mais ne souhaite pas en dire davantage pour le moment... A suivre, donc.


Olivier Oddou
Olivier Oddou est le co-fondateur et directeur du site SchooP.fr qui propose depuis 15 ans plus de... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap