Francis Delvaux a fait ses adieux au "Blues Café"

Vendredi 9 Octobre 2015



Grosse ambiance et grosse émotion ce lundi soir sous le chapiteau du Festival international du film francophone à Namur. C’est effectivement une des grandes voix de la radio, Francis Delvaux, qui, après 45 ans de fidélité à la RTBF, a tiré sa révérence en présence du gratin de la scène blues belge.


Francis Delvaux a toujours mis en avant les musiques et les littératures populaires © Tous droits réservés
Francis Delvaux a toujours mis en avant les musiques et les littératures populaires © Tous droits réservés

Avant de donner de la visibilité à un genre musical capital pour l’histoire du rock mais souvent injustement oublié, Francis Delvaux a vécu mille vies à la RTBF où il est entré au centre de production de Namur en 1971 en s’occupant des dramatiques théâtrales et des feuilletons. De 1973 à 1975, il fut surtout l’instigateur, avec Pierre Guyaut, de l'émission "Impédance", la mythique première émission rock de la RTBF.
Producteur d’émissions aussi différentes que "Les Belges du bout du monde" ou celles des Snuls sur les antennes des ancêtres de La Première et de VivaCité (Radio 1 et Radio 2),


Programmateur et animateur sur Radio 21, il deviendra chef d’antenne de La Première en 1996 avant de lancer des émissions de blues et de country dans les années 2000 sur Classic 21. Retraité depuis 2010, Francis Delvaux continuait à veiller sur ses deux bébés, "Classic 21 Blues" et le "Blues Café", un événement qu’il a inventé et rendu incontournable pour l’ensemble des amateurs de blues du pays… et d’ailleurs.
A partir de ce mois de novembre, c’est Walter De Paduwa qui prendra les rênes du "Blues Café" comme il l’a déjà fait de "Classic 21 Blues".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap