La Lettre Pro de la Radio & des Médias


France Musique bannie de l'Apple Store pour cause d'érotisme

Jeudi 7 Mai 2015



La marque à la pomme ne badine pas avec la morale (comme Facebook, d'ailleurs). Et le curseur est placé très très haut : l'application de France Musique aurait été bannie de l'Apple Store suite à la diffusion d'une série d'émissions consacrées aux musiques érotiques. On n'ose imaginer ce qui aurait pu arriver à Patrick Sébastien.


Cette toile d'Edouard Manet a-t-elle déclenché la censure de l'appli France Musique?
Cette toile d'Edouard Manet a-t-elle déclenché la censure de l'appli France Musique?

Sur France Musique, on s'en doute, lorsqu'on diffuse de la musique érotique, on n'entend pas spécialement vanter les prodigieuses caractéristiques physiques du curé de Camaret, ou du célèbre Dudule. Comme nos confrères de l'Obs ou de Zone Numérique le racontent sur leurs sites, la marque à la pomme s'est visiblement émue de la diffusion sur la radio d'une série de 5 émissions consacrées à la musique érotique.
Et à en juger par le sommaire, les programmateurs n'ont pas spécialement tendu la verge pour se faire fouetter : la première émission se propose de nous faire entendre "Il estoit une fillette" de Clément Janequin, ou "Auprès du feu l'on fait l'amour", de Marc-Antoine Charpentier. Quand aux plus audacieux, ils auront tout au plus pu écouter en rougissant les cours d'amour dans Carmina Burana de Carl Orff.

On a vu plus chaud. Ou alors, est-ce l'illustration, cette fameuse toile d'Edouard Manet, "Olympia" représentant scandaleusement une femme nue sur son lit, fixant effrontément le spectateur ? Une toile totalement scandaleuse, oui. En 1863.


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >