France Inter : AG à 14h

Mercredi 9 Janvier 2013



Hier mardi, 90 % des techniciens de France Inter étaient en grève selon l’Intersyndicale de Radio France composée de la CFDT, du CFTC, de la CGT et de SUD. Un mouvement qui a été reconduit pour 24h supplémentaires.


France Inter : AG à 14h
Dans un communiqué, l’Intersyndicale précise que "100 % des techniciens du centre de modulation, qui gère les liaisons extérieures avec tous les studios de la Radio France étaient hier mobilisés". L’Intersyndicale rapporte que "le mouvement est également suivi dans les stations locales". Le personnel a voté hier la reconduction de la grève pour ce mercredi.
 
Le motif de ce mouvement  de grève est la suppression de 4 postes de techniciens d’antenne et de production sur 34. Quatre autres postes avaient été supprimés en 2002 "ce qui fait au total une réduction de près de 20 % des effectifs depuis un an" selon les organisations syndicales. Dans une note interne, dont l’AFP a obtenu copie, la direction s’est défendue de toute suppression d’emploi, expliquant qu’il s’agissait d’un redéploiement de quatre postes : "un sera dédié aux formats courts de France Inter, un autre sera dédié aux opérations de déménagements de France Inter, puis rejoindra l’équipe en charge des formats courts, deux autres seront redéployés au Mouv’, dont les équipes ont besoin d’être stabilisées".
Des suppressions de postes qui conduiraient, en outre, "à des plannings inacceptables, déjà rejetés deux fois par les instances représentatives du personnelle (CE et CHSCT)" selon l’Intersyndicale.

France Inter : AG à 14h
Le préavis de grève aurait été déposé le 18 décembre 2012 "afin de laisser une large place à la négociation" font valoir les syndicats mais devant ce qu’ils considèrent comme un refus de la direction de "discuter de la suppression de ces postes", la grève a été déclenchée. La direction porte "l’entière responsabilité de ce blocage" insistent-ils. Du côte de la Direction, on se déclare "ouvert au dialogue" rapporte l’AFP.
 
Ces mesures sont imposées dans le cadre d’un plan de redéploiement lié au développement des Nouveaux Médias, en même temps que l’extension du réseau France Bleu, qui a déjà suscité d’autres journées de grève les mois précédents, notamment dans le réseau Bleu où 77 % des journalistes étaient en grève fin décembre.
"Le budget de Radio France va même subir une diminution de 25 M€ en 2013 par rapport à ce que prévoyait le Contrat d’Objectifs et de moyens. Ces coupes doivent se poursuivre en 2014 et 2015" ont poursuivi les syndicats.
Le prochain Comité central d’entreprise devrait se tenir les 15 et 16 janvier prochains. Les grévistes devraient se réunir en Assemblée Générale cet après-midi à 13h, pour donner ou non, une suite à leur mouvement, entamé depuis lundi matin.

Dernière minute

Suite à la nouvelle AG de ce 9 janvier, la grève a été reconduite jusqu'à demain. Les journalistes devraient rejoindre le mouvement. une AG aura lieu dans la journée.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille