France Info, elle est où l'info ?

Mardi 12 Novembre 2013



C'est le titre d'un billet paru sur le site su SNJ Radio France. Le syndicat pointe du doigt la nouvelle grille de France Info en s'appuyant sur le traitement de l'information de la libération des otages d'Arlit. Le syndicat n'entend pas rester les bras croisés. Pour le SNJ Radio France : "il faut que France Info mérite à nouveau son nom".


"Mercredi 30 octobre 2013 : les quatre otages d'Arlit arrivent à Paris, juste après 11h30. France Info fait vivre l'événement jusqu'à... 13 heures. Après : plus rien ! Les auditeurs auront droit à une demi-heure d'antenne avec Nana Mouskouri. Ils se demanderont sans doute s'ils ne se sont pas trompés de fréquence (...) Il faudra attendre 18 heures pour avoir de nouveaux développements sur la libération des otages. Du jamais vu !" indique le SNJ Radio France.

"cette radio vaut mieux que ça"

Il semble que depuis la rentrée, l'actualité n'est plus la priorité de France Info à toute heure de la journée. C'est en tous les cas l'avis du SNJ Radio France. Le syndicat dénonçant "l'absence de projet fédérateur, l’empilement de talk show et d’invités magazine, la multiplication de voix à l'antenne qui sont autant de postes manquants pour renforcer le reportage de terrain". Il semblerait que beaucoup ne s'y retrouvent pas.
Selon le syndicat, "la direction n'a pas l'intention de rectifier le tir. Consciente de certains manquements, elle n'apporte aucune réponse" évoquant même une "situation inacceptable" Pour le SNJ Radio France : "cette radio vaut mieux que ça. Nos auditeurs valent mieux que ça".
France Info est dirigée par Pierre-Marie Christin qui fera, dès demain, la Une du prochain magazine La Lettre Pro de la Radio.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT