France Bleu : la colère du SNJ-CGT

Lundi 17 Février 2014



A travers un nouveau tract intitulé "France Bleu : la honte" signé par le SNJ-CGT et que La Lettre Pro s'est procuré, le syndicat n'a vraiment pas apprécié une question posée aux auditeurs dans le cadre de la nouvelle quotidienne France Bleu Midi Ensemble, mardi dernier : "Selon vous faut- il supprimer les avantages donnés à certains salariés ?".


La "Question du Jour" posée aux auditeurs dans France Bleu Midi Ensemble, mardi dernier était la suivante : "La Cour des Comptes publie son rapport annuel aujourd’hui sur l'utilisation de l'argent public. Elle pointe du doigt les voyages gratuits dont bénéficient les familles des cheminots. Selon vous, faut- il supprimer les avantages donnés à certains salariés ?". Et bien voilà une question qui n'a absolument pas fait sourire mais plutôt sortir de ses gonds le syndicat SNJ-CGT de Radio France.
Pour le syndicat : "
De nombreux journalistes, et au-delà de nombreux personnels de France Bleu, sont une nouvelle fois dégoûtés, scandalisés, ressentent de la honte". Et de poser trois questions : "Jusqu’où irez-vous Messieurs de la Direction de France Bleu ? Que cherchez-vous ? A décrédibiliser définitivement France Bleu auprès de ses auditeurs ?". Ambiance...


"Arrêter le massacre"

"Une journée de grève n’a visiblement pas suffi à faire entendre un message pourtant très clair à Messieurs Perrier et Hees. Pour le SNJ-CGT il va falloir rapidement hausser le ton pour arrêter le massacre avant qu’il ne soit trop tard" ajoute le SNJ-CGT Radio France.
Rappelons que les rédactions des locales de France Bleu avaient observé (lire ICI) une journée de grève le 6 février dernier "
pour dénoncer les conditions de travail démentielles que veut imposer Claude Perrier aux rédactions et pour exiger le retour à une ligne éditoriale conforme aux missions et valeurs de nos radios locales de service public" souligne une nouvelle fois le syndicat.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT