France Bleu : fermeture de la microlocale de La Roche-sur-Yon

Lundi 5 Janvier 2015



Quel avenir pour les 5 microlocales (Evreux, Le Havre, Tulle, Toulon et La Roche-sur-Yon) du réseau France Bleu ? L'avenir de la microlocale de La Roche-sur-Yon, qui dépend de France Bleu Loire Océan, semble, lui, être déjà décidé : cette microlocale, qui emploie 5 salariés, disparaîtra en juin prochain. Elle fêtera ses 10 ans demain.



"Lors du dernier CCE du groupe, qui s’est tenu à Paris le 16 décembre dernier, la direction a opté pour "un plan de redéploiement des microlocales". Judicieux intitulé, pour ne pas dire de manière plus directe, suppression de ces microlocales. Cinq microlocales sont concernées, à Evreux, Le Havre, Tulle, Toulon et La Roche-sur-Yon. Soit 26 salariés. A La Roche, l’équipe locale, composée de deux animateurs, deux journalistes, un chargé de réalisation et une chargée d’accueil, s’est adressée, pour la première fois, aux Vendéens le 6 janvier 2005" explique le Journal du Pays Yonnais dans un long article qui s'intéresse aussi aux conséquences de cette fermeture.

Arrivée d'un RER (Reporter en résidence)

"On aurait aimé être informé à l’issue du CCE. Mais on n’a pas plus d’informations" ont déclaré au journal les salariés de la microlocale. "On sait qu’il ne devrait rester en place qu’un RER (Reporter en résidence). Le reste de l’équipe devra bouger".
Le journal précise qu'un CE extraordinaire est prévu ce lundi à Nantes : "Contacté, Nicolas Varenne, directeur régional, veut attendre le CE pour s’exprimer et réserver les annonces à son personnel".
Rappelons qu''il y a tout juste un an, nous annoncions déjà (ICI) à la fermeture de plusieurs microlocales du réseau France Bleu.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT