France Bleu fait la manche

Vendredi 28 Décembre 2012



La démarche n’est pas nouvelle mais le Syndicat National des Journalistes semble s’en inquiéter de plus en plus. Lorsque qu’une locale de France Bleu est créée, ce sont les collectivités locales qui doivent payer. Et donc, le contribuable…


France Bleu fait la manche
L’ouverture programmée de France Bleu Saint-Etienne met en exergue l’épineux problème du financement des implantations des antennes locales de France Bleu. En effet, les collectivités territoriales (principalement les communes, les structures intercommunautaires, les conseils régionaux et généraux…) ont pris pour habitude de faciliter ces implantations en allouant de grasses subventions à Radio France dans le but de participer, indirectement, au développement des territoires. De son côté, Radio France a pris pour habitude de réclamer à ces Collectivités locales, de prendre en charge 50 % des frais d’implantation, avant d’émettre sur les zones concernées.

France Bleu fait la manche

1,2 M€ pour 730 m2

Ainsi, la prochaine locale de Saint-Etienne (qui sera la 44ème antenne locale de France Bleu) nécessiterait donc 600 000 € d’aides publiques pour un coût total de 1,2 M€. Et le Syndicat National des Journalistes de s’interroger sur le bien-fondé des ces subventions : quels retours espérés par ceux qui payent ? Quels gages d'indépendance donnés ? Des interrogations légitimes d’autant que les contribuables sont déjà sollicités par le versement annuel de la Redevance… A Saint-Etienne, selon le SNJ, 3 partenaires publics auraient donc dû débourser la coquette somme de 200 000 € chacun afin de permettre l’installation de la locale, sur le site de la Cité du Design dans des locaux développant 730 m2. Sauf que la crise est passée par là et que certains se sont désengagés du dossier.

De la friture sur la ligne

Lors de la réunion du conseil communautaire de Saint-Etienne Métropole, le 10 décembre dernier, on apprenait le Conseil général renonçait à soutenir l’installation de l’antenne de France Bleu et donc, à verser les 200 000 € espérés. De revirement en revirement, et selon le quotidien Le Progrès, le CG42 aurait finalement décider d’allouer 200 000 €. Saint-Etienne Métropole (lire la réaction du Sénateur Maurice Vincent ) a quant à elle déjà voté sa participation de 300.000 €, soit 50 %. Reste donc 100 000 € à trouver alors que les travaux, rue Pablo Picasso, ont déjà débuté.
France Bleu à Saint-Etienne devrait embaucher 26 équivalents temps-plein. Mais, conséquence de ces atermoiements, la locale n’émettrait maintenant qu’à partir de juin 2013. Reste tout de même une autre pierre d’achoppement entre les politiques : la dénomination future de la 44ème locale de France Bleu. Portera-t-elle le nom de France Bleu Saint-Etienne ou de France Bleu Saint-Etienne Loire ? Au rythme où le dossier avance, cette question est apparemment très loin d’être d’actualité…


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap