Flor FM explose le plafond

Lundi 12 Septembre 2016



La radio Haut-rhinoise, basée à Mulhouse, n’en finit plus de crever les plafonds. Elle s’est (encore) offert un petit record historique avec un plus que respectable 42.800 auditeurs/jour*. Son directeur d’antenne, Bristol, et son responsable promo, Julien, ont couru un marathon toute la saison dernière pour y parvenir. Et le pire, c’est qu’ils comptent bien remettre ça pour la prochaine. Leur recette ? Tout, absolument tout ramener au local.


Bristol, Déborah, Julien: deux animateurs, une journaliste: trois agités du local.
Bristol, Déborah, Julien: deux animateurs, une journaliste: trois agités du local.
Lorsque vous bossez en radio, quand ça va bien, il y a régulièrement de ces petits signaux qui picotent et que vous ne voulez surtout pas trop vite extrapoler. Trois fois rien. Un commerçant qui vous reconnait. Le téléphone qui sonne plus souvent. Le copain de la tante d’un vieil ami qui vous tape dans le dos en pleine rue. Avec un petit clin d’œil bizarre. Genre : "Toi, tu m’a bien fait marrer hier matin ". Ça vous chatouille, mais vous exigez de vous-même la neutralité la plus impavide. La tête froide. Faudrait pas trop vite y croire.
Le 4 août dernier… Brice (Bristol) a soufflé un grand coup. "On le sentait, on le sentait. On entendait la radio dans de plus en plus de boutiques, de plus en plus de partenaires prospectés nous disaient qu’ils nous écoutaient. Et… le grand soulagement au mois d’août ! ".

Laver les carreaux des auditeurs ? C'est local

Qu’elle a été longue, cette confirmation ! Mais avec 4.800 auditeurs de plus, Flor FM franchit un nouveau cap. "C’est le record d’audience absolu de la radio, dans une vague plutôt molle. C’est d’autant plus réjouissant".
 
Quelle a été la recette de ce succès ? "La confirmation de ce que nous avons entamé les précédentes saisons ".  A savoir un format musical jeune adulte, actif et dynamique, avec le plus possible de proximité à l’intérieur. Ramener l’air du temps au local. Trouver les bons plans locaux. Donner l’info locale. Et même trouver toutes les façons possibles de ramener le divertissement au local. Local, local, local.
"Par exemple, dans le morning, nous avons décidé de lancer un truc un peu fou, et forcément local. C’est « Brice et Julien le font pour vous ». Le principe ? Les auditeurs nous donnent à faire un truc qu’ils n’ont absolument pas envie de faire eux-mêmes. Ils s’inscrivent et on relève deux défis par semaine. La semaine dernière, on est allés chez le banquier pour un auditeur. Et vous savez quoi ? Le banquier nous a reconnus ! » Au programme ces prochaines semaines : Bristol va faire les carreaux d’une auditrice, et Julien, les courses à l’hypermarché pour un auditeur.

Alex rebooste les fins d'après-midi avec son bloc notes local et musical.
Alex rebooste les fins d'après-midi avec son bloc notes local et musical.

On paye vos impôts. Locaux.

La radio a l’an dernier développé son audience sur les tranches musicales et sur le drive de fin d’après-midi. Le morning est resté stable, à plus de 23.000 auditeurs/jour*. " Ça nous agace un peu: ce n’est pas notre tranche qui a pris l’audience. En revanche, nous touchons enfin les fruits de notre investissement sur le 16h-20h. Un super animateur en live, Alex, qui donne l’inforoute, l’actu et l’air du temps".
L’an dernier, la petite équipe avait misé à fond sur l’exposition de marque et l’événementiel terrain. Ce ne sera pas différent la saison prochaine. " Nous allons encore donner régulièrement des concerts et des show-cases, des délocalisations avec des artistes, et… nous sommes en train de construire le line-up du prochain Flor FM Live… ça devrait être assez sympa ! " Et pour la rentrée -on ne change pas une formule gagnante- la radio va payer les impôts de ses auditeurs. Les impôts locaux, bien entendu.

*Source Médiamétrie,  Médialocales et 126000 IDF - Septembre 2015-Juin 2016, lundi/vendredi, 5h/24h.
 


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille