Fleur Pellerin veut "deux ou trois titres supplémentaires"

Lundi 28 Septembre 2015



Ce matin, la ministre de la culture et de la communication était l'invitée de Léa Salamé sur France Inter. Et la problématique des quotas francophones s'est logiquement invitée sur l'antenne. "Est-ce le rôle du législateur de s'improviser directeur des programmes ?" lui a notamment demandé la journaliste de France Inter.



Selon la ministre (voir à partir de 2'13), la loi Toubon sur la diversité culturelle et l’obligation de diffuser 40% de chansons francophones à la radio "est respectée, mais en passant les dix titres qui forment le Top 10 du classement des chansons. Les gens écoutent toute la journée les mêmes titres donc ce n’est pas exactement ce qu’on entend par diversité culturelle". Concrètement, "sur un mois, il faudra passer deux ou trois titres supplémentaires. Ce n’est pas une atteinte liberticide" a souligné Fleur Pellerin. "La radio reste un très grand prescripteur donc c'est important qu'elle contribue à mettre en avant la diversité française".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille