Fleur Pellerin à Oui FM : "revendiquons haut et fort notre culture"

Lundi 23 Novembre 2015



Visite vendredi dernier de Fleur Pellerin dans les studios de Oüi FM lors de l’émission de Thomas Caussé. Une visite afin de rendre hommage aux collaborateurs de la radio, à ses auditeurs, ses amis, et aux partenaires de la musique et de la culture touchés, par les attentats du 13 novembre dernier.



Fleur Pellerin dans les studios de Oüi FM © Oüi FM
Fleur Pellerin dans les studios de Oüi FM © Oüi FM
La ministre de la Culture et de la Communication a annoncé qu’elle continuait à assister à des concert, notamment celui de Brigitte au Zénith de Paris "à la fois parce que je les aime beaucoup, puis pour les soutenir. C’est très important de soutenir les artistes qui sont dans les salles. Beaucoup de choses vont changer, pas seulement des choses matérielles. Il y a aussi une sorte de conscience qu’a cette génération qui a été frappée par les attentats, c’est la génération de vos auditeurs qui sont des amateurs de musique, des amateurs de restos, des moments de convivialité partagés entre amis. Une certaine forme de légèreté a disparu et il va falloir s’habituer à vivre avec".

"Je suis néanmoins là pour répondre aux préoccupations immédiates des organisateurs des spectacles. Je n’aimerais pas que s’installe une chape de plomb et que l’on ait tous peur d’aller aux spectacles, dans des restaurants, dans des musées
".

"Depuis dimanche, je gère chaque cas particulier pour assurer une sécurité maximum au public, aux artistes, aux équipes qui sont dans les théâtres ou dans les salles de spectacle et qui veulent les faire tourner. On apporte des solutions au cas par cas pour assurer la sécurité de tous les publics" a assuré la ministre.
Question de Oüi FM : on peut donc être fan de Police et de la police ? "Absolument ! La génération Bataclan aime la musique, aime la fête, la vie. Ce n’est pas une question politique. Cela transcende les opinions et les religions. C’est la diversité de la France. Les terroristes ont frappé de manière aveugle des étrangers, des français, des parisiens, des banlieusardes, des jeunes, des moins jeunes, de toutes origines" a répondu Fleur Pellerin.

Revendiquer haut et fort notre culture

"Cette génération a la responsabilité d’être unie, de s’engager. Beaucoup de jeunes vont peut-être acquérir une conscience politique, de droite ou de gauche. Il y a un engagement qui est nécessaire pour fabriquer une unité dans la société pour travailler ensemble sur un projet collectif. On a parfois trop mis en avant ce qui nous différencie, ce qui nous divise et qui écarte les uns les autres. Il y a en ce moment un grand besoin d’unité.
Votre engagement
(#MonPlusBeauSouvenirDuBataclan, le hashtag lancé par l'équipe de Oüi FM NDLR) montre que l’on a besoin de choses qui nous rassemblent plutôt que ce qui nous éloigne. Très symboliquement, cela serait important que le Bataclan accueille à nouveau des spectacles, la ligue d’impro, les concerts, etc. Cela sera la meilleure réponse pour montrer que la France se tient toujours debout et que la musique à su contrattaquer à cette tentative d’annihiler, de détruire ce qui fait la France,  sa joie, sa joie de vivre, sa culture ouverte et diverse qui transcende les frontières et les différences.
La meilleure réponse à opposer aux barbares, c’est de revendiquer haut et fort notre culture et de continuer à vibrer, à danser, crier et partager ces moments d’union laïque dans des concerts qui n’a pas d’équivalent en termes de passion , de défoulement. Il faut revenir dans les lieux de culture. Je sais que c’est difficile, plus facile à dire qu’à faire mais c’est important que la vie reprenne ses droits
".


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille