Flashback en 2011 - Votre radio doit (aussi) être vue

Vendredi 16 Août 2013




Votre station doit être écoutée. Nous nous permettons de rappeler cette évidence en préambule de ce nouveau billet au risque d’en surprendre quelques-uns. Si votre station doit être écoutée, elle doit également être vue. Nous le maintenons au risque d’en surprendre davantage. La mémoire visuelle de vos auditeurs est autant à considérer que leur mémoire auditive.


Flashback en 2011 - Votre radio doit (aussi) être vue
La radio est-elle un commerce ? Posez cette question à un dirigeant de catégorie B ou à un franchisé d’un réseau national… Oui. La radio est un commerce. Une entreprise à but lucratif avec ses charges et ses impératifs financiers. Un commerce comme il y a en a dans votre ville. Avez-vous d’ailleurs remarqué que les commerces qui attirent les plus grand nombre de clients sont généralement dotés d’un pas-de-porte surmonté d’une grande et belle enseigne clignotante ? Tout cela afin d’attirer l’attention des passants, clients potentiels en puissance. Imaginez une boulangerie au quatrième étage d’un immeuble… Elle ne pourrait compter que sur ses voisins de palier pour lui acheter du pain !

Qui a vu... Ecoutera !

Même si cela n’est pas un enjeu majeur, parce que souvent très coûteux, et donc renvoyé aux calendes grecques, la vitrine de votre station demeure un aspect à ne pas négliger. L’impact est différent que vous soyez installé dans une rue piétonne d’une capitale régionale ou dans la profonde campagne cantalienne. Imaginez le nombre d’auditeurs potentiels que vous pouvez convaincre dans le premier cas, et cela grâce à la seule vue de votre enseigne, grâce à la seule force de votre présence. La présence est d’ailleurs à la ville ce que la proximité est à la campagne. Allez comprendre ! Le choix de l’implantation des studios dépend toujours de votre capacité à vouloir prendre un risque financier. On appelle cela un investissement. Les radios relayées dans une impasse, une zone industrielle, dans un territoire rural perdent en visibilité mais gagnent en économies. Les autres gagnent en visibilité et amortissent leur investissement. CQFD.

3 idées essentielles pour être vu

Alors que vous reste-t-il pour être vu ? 1001 possibilités ! Et ce sont souvent les moins coûteuses qui sont souvent les plus porteuses. Propagez votre image doit être un leitmotiv quotidien. Autrement dit, un réflexe. Il est nécessaire d’éveiller l’attention et la curiosité de ces auditeurs potentiels qui ne vous voient pas et qui, peut-être, ne vous écoutent pas.

01 - Rien ne remplace une présence humaine lorsqu’il s’agit de couvrir une actualité. Dépêchez un journaliste sur place et, si vous n’avez qu’une équipe de rédaction digne de ce nom, faites au moins le choix d’être présent sur les événements qui concernent votre cible.
 
02 - Pas forcément onéreuse, la traditionnelle banderole a fait ses preuves sur les lignes d’arrivées, sur les barrières de sécurité des concerts ou entre les peupliers des places de villages. Elle ne demande que peu d’entretien et il est souvent impossible de ne pas la voir.
 
03 – Votre logo. Voyez-le comme une petite graine qu’il faut semer sur tous les terrains propices et en particulier sur les affiches et autres flyers. En province, les commerçants ne rechignent pas à les apposer sur leur vitrine. Faites le forcing et imposez-vous comme partenaire des manifestations près de chez vous.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).