Flashback en 2011 - Kantar Media sinon rien

Entretien avec Denis Gaucher, Directeur du Pôle Publicité de Kantar Media

Mardi 13 Août 2013




La Lettre publie ci-dessous le communiqué du 19 septembre 2011 de Kantar Media qui rappelle aux labels et aux stations de radio, qu’elle est la seule à pouvoir certifier les quotas francophones.


Flashback en 2011 - Kantar Media sinon rien
La législation française impose aux stations de radio de respecter un quota de diffusion de chansons d'expression française de 40% minimum, dont la moitié au moins provenant de nouveaux talents ou de nouvelles productions. Depuis février 2009, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a confié à Kantar Media la mesure exclusive des pourcentages de diffusion de chansons, de nouveaux talents et de nouvelles productions d’expression française sur les ondes.
Kantar Media est ainsi le seul Institut habilité à délivrer un certificat officiel de quotas francophones. Les labels et les stations de radio peuvent donc soumettre leurs titres à Kantar Media afin de savoir s’il sera comptabilisé ou non dans la catégorie « quotas francophones ». Labels et stations de radio sont ainsi assurés de contrôler et de respecter les quotas de diffusion de chansons d’expression française prévus par leur convention. 
 
 

Denis Gaucher, Directeur du Pôle Publicité et de l’activité de veille musicale, à accepté de répondre aux questions de LLP.

 
 
Question 1 LLP : On voit que dans de nombreux pays les quotas ne sont pas respectés (voir page ci-contre) lorsqu'il y en a. En France, certains tentent de contourner le procédé de pige. Quels sont les enjeux derrière tout cela ?
La mesure des quotas de chansons francophones a pour principal but de défendre la production musicale française, elle est faite pour protéger la diversité culturelle. Elle est aujourd’hui 
efficace même si elle fait l’objet de discussions entre le CSA, les labels et les stations de radio. La difficulté pour les stations est de trouver le bon équilibre entre l’amélioration de leurs points d’audience et le respect de leurs quotas. 
 
Question 2 LLP : Depuis 2009, il a été annoncé par le CSA que Kantar Media était le seul à pouvoir mesurer les quotas francophones. Pourquoi faire une piqure de rappel ?
Kantar Media est un acteur majeur sur le marché de la musique qui propose aujourd’hui une offre complète de veille musicale et qui a été retenu par le CSA. La mesure des quotas est essentielle pour les diffusions radiophoniques, et les règles doivent être connues de tous, labels et stations de radio. Kantar Media est au cœur de cette mesure et notre rôle est d’en informer le marché.
 
Question 3 LLP : Les stations de radio peuvent donc vous soumettre des titres pour validation dans la catégorie "quotas francophones" ?
Kantar Media est le seul institut en mesure de certifier des titres « quota francophone » sous couvert des règles édictées par le CSA. Ainsi Kantar Media se tient à la disposition de tous les éditeurs (labels, producteurs, majors ...) pour leurs certifier leurs titres et s’engage à en informer les stations de radio. De même les stations de radio consultent Kantar Media pour toute confirmation de la langue d’une chanson.


Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias, Philippe... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).