La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Flashback en 2011 - A quelle voiture ressemble votre station ?

Bonne route !

Jeudi 1 Août 2013




Lorsque vous empruntez une autoroute ou circulez dans une rue d’un centre-ville, avez-vous remarqué que votre attention est toujours en éveil quand vous croisez un autre véhicule ? Cette attention est d’autant plus décuplée que ce véhicule sort de l'ordinaire par sa couleur, sa coupe, sa forme, sa marque, son aérodynamisme…


Flashback en 2011 - A quelle voiture ressemble votre station ?
Ce parallèle pour vous démontrer que lorsque vous scannez la bande FM, votre attention est également retenue par le programme qu’on vous propose : un jingle qui vous surprend, l'intervention d’un animateur qui vous fait sourire, une chanson qui vous touche, une qualité sonore qui vous convient, un reportage qui vous informe sur une actualité étonnante, une discussion qui vous interpelle… Tous ces éléments suscitent donc votre curiosité.  
 
La bande FM est en quelque sorte une voie de circulation sur laquelle vous croisez différentes sortes de véhicules. Certains captent immédiatement votre attention. D’autres moins. La grande majorité pas du tout.
 
La Citroën 2CV 
Très importante notoriété sur sa zone, connue et reconnue de tous. Elle tient toujours la route et fait partie du paysage mais jusqu’à quand ? Le cas de la majorité des B et de quelques A.
 
La Smart
Petite structure qui sait se faufiler et surtout trouver sa place sur une niche ou sur un marché hyper concurrentiel : Ouï FM, Néo, FG, Alouette, Ado…
 
L’utilitaire
On y vient parce qu’on en a besoin à un moment particulier : France Info, BFM Business…
 
Le Monospace
La généraliste par excellence. Elle offre un programme multi-générationnel et familial. Elle rassure et assure. Ici, les choses sont cadrées et le moteur bien huilé : RTL, Europe 1…
 
La Berline
Robustesse et sécurité.  Elle s’inscrit dans la durée et séduit le jeune adulte. On l'utilise le week-end pour décompresser. RTL2, RFM…
 
Le 4x4
Composé uniquement des fondamentaux de la radio et ça marche ! Pas de fioriture, on sait ce qu’on vient y chercher : RMC, Fun Radio…
 
La Ferrari
Toujours la même couleur depuis des années. C’est d’ailleurs ce qui a fait son succès et qu’elle est reconnaissable entre toutes. France Inter, NRJ, Skyrock, comptent parmi ces bolides de la FM.
 
Sauf que, désormais, le seul moyen de locomotion qui existe n’est pas seulement la voiture. Ce rapprochement est également valable pour la radio. Si dans les années 80 et 90, l’auditeur ne disposait que d’un récepteur FM pour écouter ses chansons préférées, ce n’est plus le cas aujourd’hui.
 
Si l’homme peut être encore transporté d’un point A vers un point B avec une voiture, il peut également l’être avec un train, un avion, un bus, un métro… A la radio, si on peut toujours écouter son programme préféré grâce à son récepteur FM, on peut également écouter sa chanson préférée quand on en a envie et de la façon dont on en a envie. On n’est plus tributaire de la radio comme on ne l’est plus de la voiture !
 
Seuls ceux qui empruntent toujours leur voiture le font parce qu’ils ne disposent pas encore de moyens alternatifs. Les autres ont choisi la rapidité de l’avion, l’économie d’un réseau urbain, la facilité d’un métro ou l’écologie d’un vélo.
 
Encore une chose. Pour se démarquer des autres véhicules, certains automobilistes optent pour le tuning. Ils personnalisent ainsi leur voiture. Cela nécessite souvent un investissement financier et humain particulièrement important pour un résultat souvent très tape-à-l’œil et grossier, perçu par les autres comme une faute de goût.
 
A la radio, vous devez customiser votre antenne, autrement dit la personnaliser afin que votre programme et votre station soient uniques. Mais attention, cette customisation a des limites et l’auditeur préférera toujours l’original à la copie.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).