Flash FM agace les gendarmes

Lundi 6 Janvier 2014



La première radio privée de la Haute-Vienne fait la Une ce matin du quotidien Le Populaire. Il faut dire que "le procureur écrit à la radio pour qu’elle cesse d’annoncer la présence des forces de l’ordre". Comprenez que la station s'est taillée une solide réputation dans l'annonce des points de contrôles. Tellement que, selon le procureur de Limoges, cela entraverait... "la lutte contre les cambriolages".



La station Flash FM, première radio indépendante en Haute-Vienne (89.9) avec près de 27 000 auditeurs chaque jour, annonce les points de contrôle de vitesse. Les auditeurs sont d'ailleurs toujours très réactifs pour faire "remonter" les infos dans les studios de Feytiat, en périphérie sud de la capitale régionale.
Mais, apparemment ce n'est pas du goût des gendarmes, qui selon un article publié ce matin dans Le Populaire, estiment, via le procureur de Limoges, que "les agissements de votre radio entraînent une entrave au bon fonctionnement des services de la gendarmerie dans le département".  Car, pendant ce temps, les cambrioleurs seraient aussi à l'écoute de Flash FM pour éviter eux-mêmes les contrôles... Du côté de la radio, pas question d'abandonner l'annonce des contrôles de vitesse sur son antenne, un bon levier d'audience.
Selon le quotidien, un des journalistes devrait prochainement rencontrer le procureur de Limoges pour expliquer la position de la radio.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille