Fabien Namias gagne son pari

Mardi 19 Novembre 2013



Satisfaction à Europe 1. Après de profonds changements au sein de la grille des programmes, ces nouveautés n'ont pas déstabilisé les auditeurs de la station de la Rue François 1er. A l'origine de ces changements (les arrivées de Thomas Sotto, de Cyril Hanouna ou encore de Wendy Bouchard), Fabien Namias veut maintenir le cap et enfoncer le clou.


Fabien Namias est un dirigeant heureux : "depuis quelques mois, et en particulier depuis ce mois de septembre, nous notons une accélération des audiences. La grille a été profondément remaniée depuis la rentrée. C'est ce que m'avait demandé de faire Denis Olivennes. Et cette grille, elle a déjà rencontré l'oreille des auditeurs". Voilà pour le premier commentaire du patron d'Europe 1, en découvrant ce matin les audiences.

Fabien Namias ne revient pas forcément de loin mais le manager a pris le risque de chambouler sa grille. Et ça paye, même si ce pari était, très, risqué : "lorsque vous modifiez une grille, vous perdez des habitués pour aller en chercher d'autres. Là, cela ne s'est pas produit. Nous les avons conservés ce qui prouve qu'ils ont apprécié nos changements. Mieux, nous en avons conquis de nouveaux. Il y a donc quelque chose qui est en train de de passer à Europe 1 et qui est très positif. Donc, nous allons en tirer les enseignements, c'est-à-dire améliorer ce qui est améliorable. La grille plait, elle est comprise. Il faut lui donner du contenu".

Fabien Namias fera la Une du prochain numéro de La Lettre Pro de la Radio.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur