Europe 1 va quitter la rue François 1er

Mercredi 20 Janvier 2016



Petit séisme dans le monde des radios généralistes historiques : Europe 1 va quitter ses studios historiques de la rue François 1er dès 2018. Une page se tourne.


Lagardère a annoncé le départ d'Europe 1 de la rue François 1er. La station habite à cette adresse depuis sa création par Louis Merlin en 1955. Un studio porte d'ailleurs le nom de son illustre fondateur, un autre porte celui de Coluche qui a animé les après midis au début des années 80. Leurs noms déménageront-ils avec les studios ?

Lagardère souhaite en fait fusionner les rédactions d'Europe 1 et du Journal du Dimanche, dont les locaux sont situés à Issy les Moulineaux. Cela va dans le sens des stratégies cross-médias appliquées dans de nombreux groupes médias comme RMC. Ce déménagement amenuise par contre l'hypothèse d'une éventuelle vente d'Europe 1 par Lagardère. Cette rumeur court sur la place parisienne, en raison des ventes tout azimuts opérées par Arnaud Lagardère, notamment dans sa branche magazine. On sait aussi que les nouveaux magnats de la presse et des télécoms s'intéressent à tous les grands médias d'actualité dont la radio. On peut citer le trio BNP (Bergé Niel Pigasse) qui souhaitait également racheter LCI, ou encore le patron de SFR, Patrick Drahi, qui a déjà acquis NextRadioTV.

Une nouvelle adresse en suspens

La devanture du 26 bis rue François 1er en 2011 (source : SchooP)
La devanture du 26 bis rue François 1er en 2011 (source : SchooP)
Où va déménager Europe 1 ? Selon la presse, plusieurs lieux seraient à l'étude, dont le quartier du Marais. Ce dernier aurait l'avantage de rester dans le centre de Paris. Car pour une généraliste, la localisation des studios est assez importante pour faire venir les politiques. La rue François 1er était idéalement placée, non loin de l'Elysée et de l'Assemblée Nationale. De plus, elle était située à une rue de sa consœur et concurrente RTL. Une adresse bien connue du gratin politique.


Viendront-ils à une autre adresse ? On se souvient que RMC avait été la première à oser se déplacer en périphérie de Paris lors de sa reprise par Alain Weil. Pourtant, la radio qui voulait redevenir une grande radio généraliste après des années de sommeil, avait tout à reconstruire. Elle a pourtant réussi le pari de faire revenir les politiques chez elle, grâce à la personnalité de son matinalier Jean Jacques Bourdin, à la hausse continue de ses audiences, et à la diffusion couplée en télévision avec BFM TV. Qu'en sera-t-il d'Europe 1 ? L'adresse donnera sans doute la réponse, mais la réputation de la radio reste aussi une valeur solide. Quant aux petites sœurs RFM et Virgin Radio, leur sort de leurs studios dépendra sans doute de leur éventuelle revente, sinon il est a parier qu'elles déménageront elles aussi pour une adresse moins onéreuse, l'emplacement des studios des radios musicales étant un enjeu de bien moindre importance.

Et en région

En région aussi, la place des studios fait débat. Sud Radio a quitté le centre de Toulouse lors de sa reprise par Sudporter en 2005. Il est désormais plus difficile de faire venir les auditeurs dans le grand studio en banlieue à Labège... (Et le nombre d'émissions en public est d'ailleurs réduite à la portion congrue). D'autres régionales, plus musicales, ont suivi la même voie... D'autre cependant, comme Fréquence Plus ou Tendance Ouest, ont choisi de rester voire d'investir dans des studios accessibles à leur auditeurs. La proximité doit aussi se voir... Idem pour France Bleu Béarn qui a réinvesti le centre ville de Pau en 2015 sur la place Clemenceau.
 


Olivier Oddou
Olivier Oddou est le co-fondateur et directeur du site SchooP.fr qui propose depuis 15 ans plus de... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU