Europe 1 : des tranches toujours en chantier

Jeudi 16 Juillet 2015



Sur la vague avril-juin, 123 000 auditeurs ont rejoint Europe 1 qui réunit désormais 4 737 000 fidèles chaque jour avec 8.9% d'audience cumulée. Une dynamique qui est notamment portée par une matinée jugée "solide et conquérante" qui séduit de nouveaux auditeurs.


Bruno Gaston, le n° 2 d'Europe 1
Bruno Gaston, le n° 2 d'Europe 1

"La station progresse et gagne 123 000 auditeurs en un an, donc nous terminons la saison pas si mal que ça" explique Bruno Gaston directeur Délégué d'Europe 1, qui ajoute au passage que la matinale de Thomas Sotto a, elle aussi, enregistré, un gain de 74 000 auditeurs. Europe 1 Matin rassemble désormais 3 113 000 auditeurs.
Autre bon point pour Europe 1, la matinée : "C'est un pari réussi pour Grand Direct, allongé d'une heure depuis la saison dernière. La tranche est écoutée par 1 914 000 auditeurs".
Cette performance permet d'ailleurs à Europe 1 de battre un record pour une vague de printemps vieux de 8 ans. Bref, dans l'ensemble, "la grille d'Europe témoigne d'une belle solidité" comme le souligne Bruno Gaston...

Des "surprises" à la rentrée

Mais, puisqu'il y a toujours un "mais", "il faut tourner la page Ruquier une fois pour toutes. On ne passe pas comme ça d'un rendez-vous installé sur la grille depuis 15 ans à un nouveau contenu. On travaille dessus". Autrement dit, la case laissée par Ruquier et reprise par Hanouna va continuer à être en chantier jusqu'à ce que la recette prenne. "A la radio, il y a toujours des aléas. Il faut sans arrêt affiner et régler la grille pour être en adéquation avec le public. Il faut donc prendre en compte leurs attentes mais aussi l'air du temps et, bien sur, la concurrence" note Bruno Gaston.
Pour y parvenir, Europe 1 mise sur quelques changements pour la saison prochaine. Malgré l'insistance, Bruno Gaston se justifie : "ce n'est pas le moment d'en parler. Des changements seront annoncés en septembre. La structure de la grille ne bougera pas mais il y aura des surprises". Seule certitude : "pas de mercato de fin d'été à Europe 1".
Pour le reste, il faudra donc patienter...

Denis Olivennes à la manoeuvre

Pour se consoler, on retiendra quand même les belles performances de l’émission Au cœur de l’histoire de Franck Ferrand qui séduit 35 000 nouveaux auditeurs, l’émission progresse et établit ainsi sa meilleure audience sur une vague avril-juin. Avec sa libre antenne, Caroline Dublanche gagne 32 000 auditeurs en un an. Europe 1 confirme ainsi sa place de première radio de France de 22h30 à 1h00.
Pour Denis Olivennes, Président d’Europe 1 : "Cette fin de saison, en forte progression par rapport à l'an dernier malgré le bouleversement de l'après-midi, avec une matinale qui fait son plus haut score depuis 4 ans, démontre la solidité du modèle Europe 1. Et cela va s'amplifier l'an prochain : une matinée qui demeurera extrêmement forte et une après-midi qui va progresser en s'installant". Il faudra donc patienter...

En chiffres...

L’interview politique de Jean-Pierre Elkabbach : + 103 000 auditeurs
La revue de presse de Natacha Polony : + 76 000 auditeurs
La revue de presque de Nicolas Canteloup : + 38 000 auditeurs
L’édito éco de Nicolas Barré : + 62 000 auditeurs
Le zoom éco d’Axel de Tarlé : + 49 000 auditeurs
Les secrets politiques de Caroline Roux : + 8 000 auditeurs
L’humeur de Daniel Cohn-Bendit : +  3 000 auditeurs


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille