Etats des lieux des radios en Pays de la Loire

Lundi 30 Septembre 2013



La FRAP (Fédération des Radios Associatives en Pays de la Loire) a mené une intéressante étude intitulée "Etats des lieux des radios associatives en Pays de la Loire". Une étude qui a pour ambition Cette étude a pour ambition de dresser un état des lieux de la situation de 20 radios associatives sur ce territoire de 2006 à 2012.


Etats des lieux des radios en Pays de la Loire
Les radios associatives ligériennes toucheraient quotidiennement  76 500 auditeurs en Pays de la Loire, et se positionnent  ainsi comme le premier média participatif régional. Voilà le premier enseignement de cet état des lieux.
Des chiffres ensuite : en 2012 les 20 stations réunies (Alternantes, Atlantis FM, L’Autre Radio, Radio Campus Angers, Radio Chateau,  Radio Chrono, Fidélité, Fidélité Mayenne , Jet FM, Radio G!, Graffiti Urban Radio,  La Tribu, Neptune FM, Radio Prévert, Prun’, RCF Anjou, RCF Le Mans, NTI, RPSFM et Sun) représentaient 2,7 M€ de budget cumulé soit un budget moyen par radio de 137 169 €, 76 salariés et 1 436 bénévoles. Les radios associatives en Pays de la Loire couvrent l’ensemble du territoire ligérien, un bassin d’auditeurs potentiels de 3,5 millions d’habitants.  Dans le domaine de la production radiophonique, elles offrent un volume de  992 émissions à contenu parlé sont produites par semaine, soit 1 209 heures.
1 433 heures de programmes musicaux sont produites en moyenne par semaine. Plus de 1 268 minutes de publicités, dont 1 244 minutes consacrées aux Messages d’Intérêt Collectif ou Général (MIC - MIG).

Des charges et des produits en hausse

Les radios associatives ont vu leurs charges augmenter de plus de 40% depuis  2006 passant en moyenne de 96 142 € à 136 354 €. Cette augmentation s’explique principalement par l’accroissement des charges consacrées à la masse salariale passant de 52 819,85 € à 88 681,65 € entre 2006  et 2012 - soit 68 % d’augmentation. Elles ont également vu leurs produits augmenter de plus de 38% depuis  2006 passant en moyenne de 98 822,15 € à 137 169,55 € pour 2012.

Etats des lieux des radios en Pays de la Loire

Téléchargez l'étude complète ICI
Cette étude fait partie de la mission d’Observation de la FRAP afin de faire  connaître et reconnaître le secteur des radios associatives en Région aux auditeurs, institutions, partenaires et grand public.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Août 2017 - 08:10 Radio Compile prépare une rentrée animée

Mardi 22 Août 2017 - 14:25 Cauet veut "casser les codes de la radio"