Etat des lieux des Associatives

Mercredi 26 Juin 2013



Les 1er et 2 juillet prochains, le CSA belge et le ReSIC (Centre de recherche en information et communication) organisent à Bruxelles, deux journées d’études internationales sur l’état et les perspectives des radios communautaires et associatives. Un état des lieux et des perspectives pour gagner les enjeux futurs des Associatives.


Les radios associatives et communautaires ont joué et jouent encore un rôle important pour encourager la participation citoyenne, faire circuler l’information de proximité et se positionner comme contre-pouvoir local. Aujourd’hui, que ce soit au Brésil, sur le continent africain, en Europe de l’Est… ou encore en Belgique, elles sont souvent contraintes de se redéfinir et de repenser leurs stratégies.
Des Associatives confrontées aux grands réseaux commerciaux, à la concurrence de la télévision, à des soucis de survie financières ou aux développements des nouveaux médias.
Etat des lieux des Associatives

Les enjeux futurs des Associatives.

Ces deux journées d’études dénommées "Par les gens, pour les gens : les radios associatives et communautaires. État et perspectives" réuniront, à l’ULB de Bruxelles, des représentants de l'EPRA (la plateforme européenne des régulateurs de médias), de l'Université de Brasilia, de l'AMARC (l'Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires), du CMFE (Forum européen des Médias Communautaires), de radios communautaires ainsi que des associatives belges, européennes et africaines.
Ces acteurs et spécialistes débattront notamment de la notion de radio associative et communautaire, des défis de la régulation, de la radio communautaire comme acteur de changement, et des enjeux futurs (financement, publics, nouvaux médias, transition numérique) de ces radios.

Programme complet ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap