Etat des lieux de l’offre de musique numérique

Jeudi 1 Décembre 2016



La dernière communication du SNEP relative au marché de la musique enregistrée en France, fait état d’une croissance de +8,5% en valeur sur les 9 premiers mois de l’année 2016, soit un chiffre d’affaires de 285,9 M€, le numérique avec 47,5% de parts de marché étant sur le point de faire jeu égal avec le marché physique valorisé à 52,5%.


Alors que le marché de la musique semble renouer avec la croissance (+8,5% en valeur sur les 9 premiers mois de l’année 2016) et cela, grâce au streaming, le premier semestre 2016 s’avère l’un des moins dynamiques jusqu’alors observés (+86 items vs. +98 items en S2 2015). Les évolutions remarquées concernent l’accélération des principaux acteurs américains dans des services toujours plus sophistiqués (intelligence artificielle, assistants conversationnels, réalité virtuelle, objets connectés etc.), consacrant la stratégie de développement d’écosystèmes plutôt que de services en ligne, et l’avènement de deux nouveaux univers connectés : la maison et la voiture.

Les radios en mode innovation

Cette catégorie  de  sites (l’une des rares à progresser sur la période) affiche pour un total variations de +18 items (vs. +14 items en S2 15) une amplitude positive de +4 items.   La dynamique est notamment impulsée par le groupe NRJ et Radionomy qui totalisent chacun +3 items, quand six autres sites, soit 1/3 des sites de cette catégorie - signe d’une certaine vitalité - totalisent chacun +2 items.  Stratégique  pour  elles,  les  radios  commencent à investir l’autoradio connecté avec le développement d’applications sur mesure, et  pour mieux  revenir dans le salon de ses auditeurs, à intégrer le futur de la télévision. C’est le cas  de  NRJ  (+3  items)  qui  propose  un  vaste catalogue régulièrement renouvelé de  webradios qui s’affichent sur un carrousel étendu : la radio s’écoute en tâche de fond avec accès direct à la fonction Airplay.

Présence renforcée pour Les Indés Radios

Radionomy (+3 items) renforce sa présence sur la TV connectée et plus particulièrement dans les environnements Roku et Tizen. Même constat pour Les Indés Radios (+2 items), dont la nouvelle mouture de l’appli présente les 132 radios et plus de 200 webradios par thème, ambiance et/ou genre, et pour chacune des radios, les cinq derniers titres diffusés, avec liens d’achat physique sur Amazon.fr, ou dématérialisé sur iTunes. Les Indés Radios poursuivent leur déploiement sur le digital en s’invitant sur Android auto, et sont également présents dans les véhicules équipés de la technologie CarPlay d’Apple, de par leur disponibilité sur Orange Radio, présent dans plus de 100 pays. Enfin, les Indés Radios viennent enrichir l’offre de Radioline, agrégateur de radios et podcasts en ligne, dans le cadre d’un partenariat qui les rend accessible sur Canal+, Voo, Opera TV, Xiaomi, Parrot ou encore Huawei ; ils sont également disponibles sur la Freebox Révolution.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap