La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Et si vous monétisiez votre antenne ?

Mercredi 31 Mai 2017



08 92 XX XX XX ou SMS au 73 XXX… Les services à valeur ajoutée téléphoniques peuvent être un moyen efficace de générer des revenus complémentaires pour votre radio. Si le secteur a été assaini avec une réglementation qui s’est renforcée et des consommateurs beaucoup plus avertis, il est tout à fait possible de lancer des services téléphoniques ou SMS surtaxés. Voici quelques conseils pour démarrer dans de bonnes conditions.


#1 Définissez un objectif précis
Des numéros de téléphone ou SMS surtaxés doivent proposer une valeur ajoutée (comme leur nom l'indique !) à vos auditeurs. Ceux-ci ne seront pas prêts à payer 50 centimes par appel ou par texto juste pour joindre un standard. Il faut imaginer de vrais services pour lesquels votre auditeur trouvera un intérêt. Votre fournisseur vous proposera de créer une véritable arborescence (tapez 1, tapez 2…) efficace.

#2 Conservez un numéro à tarif normal ou géographique
Si vous êtes une radio locale, il est important que vous puissiez être joints par vos auditeurs sur un numéro de téléphone géographique. Il en va de votre image de média de proximité. Nous vous conseillons donc vivement de conserver votre ligne habituelle avec un indicatif local en parallèle des numéros de téléphone et SMS surtaxés.

#3 Lancez un vrai appel d’offres
De nombreux fournisseurs proposent des services à valeur ajoutée, dont vous trouverez la liste sur arcep.fr. Attention, il existe encore de grandes différences entre les produits proposés par ces sociétés, dont certaines sont assez peu scrupuleuses. Étudiez et comparez méthodiquement les contrats et surtout les barèmes de reversement des commissions. En effet, le fournisseur que vous choisirez devra reverser une partie des revenus aux opérateurs, puis l’autre partie à vous. C’est sur cette part qu’il prélèvera la commission pour alimenter son modèle économique !

#4 Le jeu : la star des numéros surtaxés
Si le cadeau est suffisamment alléchant, le trafic généré peut rapidement être intéressant. Vous pouvez soit utiliser ce service téléphonique pour vos opérations antenne, soit pour des jeux déconnectés de l’antenne. La technique la plus fructueuse est le déclenchement de la dotation au bout d’un nombre d’appels définis (exemple : tous les 1 000 appels ou SMS…). Pour calculer la fréquence, il suffit de diviser le prix d’achat du cadeau par le reversement généré par appel en ajoutant une commission.

#5 Les dédicaces ou disques à la demande
Cette thématique d’émission aussi vieille que la radio est un bon moyen de générer des appels et SMS surtaxés. Les auditeurs peuvent laisser un message 24h/24 sur un répondeur en précisant le disque qu’ils choisissent et un message de dédicace. Vous pouvez ensuite utiliser ces enregistrements pour agrémenter cette émission.

Côté règlementation

L’ARCEP veille au grain et a en charge de réguler le secteur des Services à Valeur Ajoutée (SVA). Depuis le 1er octobre 2015, la tarification des appels à destination des numéros spéciaux commençant par 08 et des numéros courts a évolué pour devenir plus simple et plus transparente. Cette réforme conduit désormais à distinguer le tarif de la communication rémunérant l'opérateur de celui du service rémunérant l'éditeur. Les numéros surtaxés peuvent donner lieu à un usage frauduleux (incitation à l'appel de ces numéros sur la base de promesses mensongères ou de motifs fictifs), faites donc en sorte de ne pas vous exposer à des sanctions. L'association SVA+, qui définit les règles d'usage légitimes des SVA et porte les recommandations déontologiques auprès des acteurs du secteur, a mis en place une adresse mail permettant de signaler les manquements.

Pour aller plus loin...

Plus d’infos sur arcep.fr et infosva.org


François QUAIREL
Auteur, consultant et formateur en radio & journalisme (IJBA, ISCOM, ISCPA, EFAP...), /... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juin 2017 - 12:20 La radio Ado change de nom et devient Swigg