En province aussi, les quotas inquiètent les radios

Mercredi 30 Septembre 2015



Pour protester contre une nouvelle modification des quotas de chansons d'expression française, Radio Espace a, elle aussi, suspendu sa participation au dispositif des quotas francophones pour 24 heures en ne diffusant "que les morceaux français que les auditeurs souhaitent entendre, pas ceux imposés par les quotas".


Patrice Meurisse, le nouveau directeur des programmes d'Espace Group redoute également la concurrence déloyale des plateformes numériques
Patrice Meurisse, le nouveau directeur des programmes d'Espace Group redoute également la concurrence déloyale des plateformes numériques

En province aussi, les radios musicales privées pointent du doigt la baisse de 66% d'albums francophones entre 2003 et 2014 et la diminution de 62% de nouveautés musicales en France en 2014. Parce que 83% de la production française n'est pas chantée en français, les radios se justifient et ne veulent pas que la loi sur les quotas soit à nouveau adaptée au risque de la rendre encore plus contraignante qu'elle ne l'est aujourd'hui. De son côté, le Gouvernement réclame davantage de diversité afin de favoriser l'émergence de nouveaux talents.
Chez Espace Group à Lyon, qui développe 11 stations dans les régions, comme sur l'ensemble du territoire hexagonal avec MFM Radio, "Radio Espace est tributaire de l'offre des maisons de disques". Elle revendique, elle aussi, sa liberté de programmer.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2