EXCLU - Roberto, Virgin : "Le meilleur est devant !"

Mardi 15 Janvier 2013



Roberto Ciurleo est à la tête du navire Virgin depuis la rentrée. Les scores d’audience de la fin 2012 ne sont pas bons. Mais le nouveau boss de cette marque particulièrement chahutée depuis plusieurs saisons ne manque ni de punch, ni d’enthousiasme, ni même d’optimisme. Pour lui, une radio et une audience, ça se construit. Avec patience, et sur la durée.


EXCLU - Roberto, Virgin : "Le meilleur est devant !"
"On sait qu’on a fort à faire", sourit Roberto Ciurleo. Voilà un garçon qui ne manque pas de panache. L’audience cumulée de sa radio continue de baisser. Le microcosme bruisse de 1000 rumeurs, critiques et ricanements. Mais lui répond à tout cela en affichant un optimisme et une sérénité étonnants et pour tout dire, assez convaincants.
 
"On ne va pas se raconter d’histoires : notre audience n’est pas bonne !" élude bille en tête Roberto Ciurleo lorsqu’on lui demande sa première analyse sur la vague. Certains indicateurs pourraient pourtant être encourageants, comme le score du morning de Cyril Hannouna. Comme la bonne tenue de la radio sur les jeunes adultes. "Mais notre problème, c’est que Virgin n’est pas une radio de premier choix. Nous réunissons beaucoup d’auditeurs occasionnels. Nous sommes également une radio d’accompagnement : lorsque sur une vague, il y a moins de trajets en voiture pour cause de congés de fin d’année, notre audience s’en ressent instantanément !"
 
Alors que faire ? "ravailler ! Depuis la rentrée, nous travaillons en profondeur notre format musical et son repositionnement sur la pop. C’est le genre de chantier sur lequel il faut travailler sur la durée et de façon complète. C’est un travail de fourmi. Et nous y sommes allés petit à petit mais à fond depuis la rentrée".
 

EXCLU - Roberto, Virgin : "Le meilleur est devant !"

La relance par la Pop et... par Paris

Bref, Le programme de Virgin était tout bonnement « en construction » sur la vague considérée. "Notre nouveau Sélector n’est 100% pop que depuis le 7 janvier, poursuit le directeur délégué de la radio. D’ailleurs, nous n’avons encore quasiment pas communiqué. Nous le ferons lorsque le chantier nous semblera correctement avancé, et surtout à partir du moment où nous aurons lancé Paris".
 
Car l’ambition de Virgin (Roberto nous l’annonçait déjà en novembre dernier), c’est d’amorcer sa relance par Paris, via un programme dédié aux franciliens. "Le 16h-20h 100% Paris sera effectif à compter du 11 février prochain. C’est à partir de cette date que nous allons pouvoir communiquer efficacement, parce que c’est à partir de cette date que notre reconquête d’audience pourra réellement commencer".
 
Le chantier n’est effectivement pas simple. La concurrence est rude, certains pensent même qu’il y a en France un réseau musical de trop, et que c’est sans doute Virgin. Ce n’est pas le cas de Roberto Ciurleo. "Les professionnels de la radio savent que la stabilisation et la reconquête d’une audience sont des exercices qui ne peuvent s’envisager que sur la durée. Et pour ça, il faut une équipe motivée qui garde la foi : c’est exactement ce que j’ai chez Virgin. Le meilleur est devant !"
 
Jean-Charles Verhaeghe, MYConseils.fr pour LLPR


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Janvier 2013 - 14:49 Une hausse pas si "Classique"

Mardi 15 Janvier 2013 - 18:18 63 000 auditeurs de plus pour RTL2