Douzième jour de grève à Radio France

Lundi 30 Mars 2015



Au douzième jour de grève à Radio France, les programmes, et notamment ceux du réseau France Bleu, sont encore fortement impactés par ce mouvement social. Ce matin, 19 matinales de France Bleu n'ont pas été diffusées (source syndicale). L'épilogue ? Probablement dans plusieurs jours, le temps que Mathieu Gallet dévoile sa feuille de route et sa stratégie, une demande formulée la semaine dernière par Fleur Pellerin.
Cet après-midi, la grève a été reconduite pour demain mardi à l'unanimité des grévistes.


"Il faut que cette grève s'arrête. Il faut que le dialogue social reparte sur de bonnes bases" avait déjà déclaré la semaine dernière Manuel Valls. Cette fois-ci, Nagui, l'animateur de "La Bande Originale" sur France Inter, a réagi suite à ce long mouvement de grève : "heureusement qu’il y a un droit de grève en France. Mais je trouve que la durée et la façon dont ça impacte l’antenne est violente. Les grévistes ne se déclarent que le matin à 8 heures. Donc, on ne sait qu’à 8 heures si on va pouvoir faire l’émission à 11 heures. Ce vendredi 27 mars, on devait recevoir Yolande Moreau. Elle vient de Normandie. On a du la prévenir juste avant que l’émission n’aurait pas lieu".

Patrick Cohen voudrait bien travailler

Si Patrick Cohen aime bien se lever tôt, il n'aime pas vraiment ne pas pouvoir présenter Le 7/9, la matinale de France Inter : "le fil se casse avec les auditeurs" explique le journaliste réduit à regarder le flux vidéo de la matinale concurrente d'Europe 1.
Au sujet du montant du contrat avec un conseiller en communication révélé par La Canard enchaîné, Patrick Cohen lâche à la journaliste qui vient de terminer le journal de 7h : "7 000 € mensuels, c'est très bien rémunéré ? T'es sûr de ça ?". Un soutien à peine voilé à Mathieu Gallet le PDG de Radio France, dans la tourmente depuis plus de 15 jours...
 


Ça va sans dire mais ça va mieux en le disant

Que dit-on dans les assemblées générales de Radio France ? Beaucoup de constats des personnels : réhabilitation, externalisation, rationalisation, humanisation,... Ce documentaire (réalisé par des grévistes) offre quelques extraits de ces assemblées et de ces rencontres entre les salariés et la direction de Radio France. Des échanges "éclairés et analysés" par Danièle Linhart et Vincent de Gaulejac, sociologues du travail.
 


Le Boss de Radio France resistera-t-il à la tourmente ?




Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU