Disparition de Jean-Marie Ferrand: "nous ne t'oublierons pas!"

Tribune

Lundi 24 Novembre 2014



Jean-Marie Ferrand, ancien directeur d'antenne de RMC, de Sud-Radio et de Radio Vinci Autoroutes, vient de disparaître. Claude Hemmer, ancien directeur d'antenne de Sud Radio (entre autres), est très touché par la disparition d'un vieux compagnon de route. Il a tenu à lui rendre hommage dans une tribune adressée à La Lettre Pro.


Claude Hemmer, très touché par la disparition de Jean-Marie Ferrand: "c'était un homme sensible et passionné".
Claude Hemmer, très touché par la disparition de Jean-Marie Ferrand: "c'était un homme sensible et passionné".
J'apprends avec une très profonde tristesse mais hélas sans étonnement la disparition de Jean-Marie Ferrand !
Jean-Marie était une relation professionnelle de longue date m'ayant remplacé à la Direction d'Antenne de RMC après qu'il m'ait été proposé le poste par Pierre Yves Revol ; plus tard nous nous sommes revus dans ses bureaux de Radio Vinci Autoroutes de la rue Troyon au moment de sa succession -car déjà malade - où il m'avait fait le grand honneur de me coopter auprès du Président Pierre Coppey lequel choisit in fine et très légitimement Vanessa Monsenergue, une brillante directrice de l'entité Radio Vinci Autoroutes... J'imagine sa peine et celle de l'équipe en ces moments !
 

"Exigence de contenus"

Enfin je lui ai succédé (à quelques années d'intervalle) à ce poste de Directeur d'Antenne de Sud Radio ...

Nous avions lui et moi la même exigence de contenus pour cette radio dont il avait délibérément instillé le format de radio généraliste avec un savant équilibre entre l'information le divertissement et la musique, format que nous partagions .

Jean-Marie Ferrand rentre hélas trop tôt dans ce Panthéon de la Radio; il y rejoint mes Maîtres disparus Jacques Rigaud, Raymond Castans, Henri Agogué. Je pense ce matin, à sa famille dont il me disait ,lors de notre dernière conversation téléphonique déjà lointaine , combien l'indéfectible soutien lui permettait de tenir, à celles et ceux partis ou en place à Sud Radio avec qui il avait travaillé, et bien entendu à Vanessa Monsenergue et ses équipes, à Alain Tibolla qui m'avait permis de le rencontrer, et à chacune et chacun d'entre nous qui avions eu la chance de le connaître et de l'apprécier.

Jean-Marie nous ne t'oublierons pas



1.Posté par Jean-Michel Faidit le 24/08/2015 23:40
Je l'ai eu comme prof d'espagnol en 1975, Jean-Marie Emperador, il y a quarante ans. Un prof hors norme comme on s'en souviens toute une vie ! Durant cette année de troisième, je n'ai pas appris un mot de cette langue ... mais j'ai gardé un souvenir merveilleux de sa joie de vivre et de son enthousiasme pour la radio. Il était alors journaliste à Sud Radio, sous le pseudo Jean-Marie Ferrand, et occupait ses cours à nous initier à fabriquer des montages radios en espagnol avec des infos et de la musique. Je lui dois mon goût pour l'info et le monde des médias. Merci Jean-Marie...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).