Digigram et la dernière génération de cartes son

Jeudi 5 Février 2015



Nous débutons aujourd'hui une série de focus sur quelques exposants qui présenteront leurs produits et leurs services au Salon de la Radio, le 8, 9 et 10 février. Zoom sur Digigram pour qui, le Salon de la Radio constitue "un moment incontournable".


Philippe Delacroix Président du Directoire de Digigram, société présente au Salon de la Radio les 8, 9 et 10 février
Philippe Delacroix Président du Directoire de Digigram, société présente au Salon de la Radio les 8, 9 et 10 février
Présentez à nos lecteurs votre entreprise
Digigram, entreprise grenobloise cotée en bourse, participe depuis 30 ans à la révolution technique du monde de la radio. Après avoir créé dans les années 90 la première carte son professionnelle capable de compresser et décompresser numériquement de l'audio en temps réel, innovation qui mit fin à la bande magnétique, Digigram participe dans les années 2000 à une seconde révolution dans le monde de la radio : le traitement du son sur des ordinateurs et le transport de l’audio via des réseaux Ethernet puis IP.

Aujourd’hui, nous sommes leader mondial des cartes audio professionnelles et un acteur majeur pour le transport de l’audio sur IP. Récemment, Digigram a ajouté à son catalogue une gamme d’encodeurs vidéo sur IP.
Tous nos produits sont conçus, fabriqués et assemblés en France. Nous les testons tous chez nous avant de les commercialiser en France et à l’international, soit en direct à des éditeurs de logiciel de radio automation et des opérateurs de diffusion, soit indirectement à travers un réseau de distributeurs et d’intégrateurs.

Quels sont les produits que vous présentez au Salon de la Radio ?
Parmi nos produits phares, nous présenterons la dernière génération de nos cartes son, LX-IP RAVENNA et  LX MADI, ainsi que notre gamme IQOYA de codecs audio sur IP. La grande force de ces produits est d’être totalement compatibles avec les standards du marché et d’avoir un niveau élevé de performance et de fiabilité.
Nous avons récemment participé à un test d’interopérabilité (plug-fest) organisé par l’AES67 qui a validé l’interopérabilité de la carte LX-IP RAVENNA et de l’IQOYA avec d’autres acteurs de l’écosystème AES67. C’est une évolution majeure pour Digigram, car nous savons que l’avenir réside dans l’IP synchrone à faible latence dans le studio et dans l’interopérabilité, ce que proposent les standards RAVENNA et AES67.

Quel produit "phare" séduit les professionnels de la radio ?
Nos codecs audio sur IP IQOYA, mis sur le marché en 2010, ont déjà séduit les plus grands radiodiffuseurs de nombreux pays dans le monde, notamment au Japon, en Suisse, en Suède, en France, en Inde, en Allemagne, en Corée du Sud... Tous saluent les excellentes conditions de permanence 24/7 du service, de sécurisation d’infrastructure et de qualité audio qu’offrent ces encodeurs.

Notre nouvelle carte son LX-IP RAVENNA, lancée fin 2014, a quant à elle déjà séduit de grands acteurs internationaux. Tous mettent en avant la capacité de cette carte à créer des écosystèmes AES67 Audio-sur-IP synchrones à très faible latence et grand nombre de canaux aux performances identiques à l’audionumérique traditionnel de type AES10 (MADI). Cette carte permet par sa simple intégration dans une console par exemple, de basculer d’un environnement traditionnel au monde de l’IP. Studer a déjà choisi la LX-IP RAVENNA pour la migration de ses consoles Infinity seriestm vers le monde de l’IP. De même tous les systèmes de radio automation intégrant cette carte pourront aussi se connecter directement aux diverses consoles de mixage AoIP compatibles AES67 tels les consoles Studer, Axia, Wheatstone, Lawo, … avec des performances idéales de latence et de stabilité.

Qu'attendez-vous de cette nouvelle édition du Salon de la Radio ?
Pour une société comme Digigram, le Salon de la Radio constitue un moment incontournable. C’est pour nous l’occasion de rencontrer les acteurs majeurs du marché francophone de la radio et de renforcer nos liens avec nos partenaires. De par son ampleur grandissante et la convivialité qui y règne, le Salon de la Radio nous permet de nouer des contacts de qualité en échangeant, au sein de notre communauté, sur la mise à disposition de solutions très concrètes au service des usages.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille