Des quotas et du porno épinglés

Vendredi 24 Mai 2013




Des quotas et du porno épinglés
À la suite de l’examen des taux mensuels de diffusion de chansons d’expression française, de nouvelles productions et de nouveaux talents, relevés sur les antennes des radios au cours des mois de janvier et février, le Conseil a pris plusieurs décisions. Il a notamment mis en garde Ouï FM, Contact, Hot Radio, Littoral FM, Nice Radio et Toulouse FM, "ces radios se situant très nettement en dessous de leurs engagements conventionnels".
Le CSA est également intervenu auprès de Métropolys, "qui se situe en dessous de ses engagements conventionnels".

Haro sur le porno

Le Conseil a aussi été saisi de plaintes au sujet de la diffusion, le 15 janvier dernier sur Skyrock, de l’émission Radio Libre, "au cours de laquelle les animateurs ont accueilli, à partir de 21h24, deux actrices de films pornographiques".
Le CSA considère que les propos échangés ainsi que les sujets abordés, "tant par leur crudité que par leur caractère détaillé, constituent des manquements" à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986, qui dispose que le Conseil veille à la protection de l’enfance, et à la délibération du 10 février 2004, qui demande aux radios de ne pas diffuser, entre 6 heures et 22h30, de programmes susceptibles d’heurter la sensibilité des auditeurs de moins de 16 ans. Il a donc mis en demeure la radio de respecter ces dispositions.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap