Delta FM survole les audiences

Mardi 30 Août 2016



Selon les Médialocales, Delta FM est écoutée par 95 000 auditeurs/jour. Avec une telle audience, encore en hausse, ce réseau régional du Nord de la France préserve depuis 10 ans sa position de leader. Gilles Sénicourt, directeur des programmes, revendique "une station familiale où chacun trouve une raison quotidienne de se brancher". Interview.


LLPR - Qu’est-ce qui permet à Delta FM de préserver sa position de leader en Flandre Côte d’Opale ?
GS -
Devenir leader c’est une chose, le rester en est une autre. On l’est depuis 10 ans. Et Delta FM vient de battre son record historique d’audience (+ 5 000 auditeurs). Sur Dunkerque, avec 28% en AC, nous faisons le double de nos challengers NRJ, RTL… Notre force ? S’identifier à un territoire à dimension raisonnable : économiquement et éditorialement. Delta FM est une station familiale où chacun trouve une raison quotidienne de se brancher : info 100% locale (36 éditions locales quotidiennes pour 3 zones), trafic, sport, cadeau et la garantie d’écouter à tous moment "vos tubes préférés".
 
LLPR - Comment va démarrer cette nouvelle saison 2016-2017 et dans quel état d’esprit se trouve ton équipe ?
GS -
La saison prendra son envol le 5 septembre avec un effectif qui reste dans la continuité. Le Réveil Intégral avec Guillaume et Carole de 6h à 9h, mais aussi le Juke-Box ou le D-E-L-T-A restent les émissions piliers de l’antenne.
S’ajoutent à cela quelques nouvelles chroniques "infotainment" ou "infoservice", les live sports… Nous produisons un programme Flandre (Dunkerque –St Omer) et un programme Côte d’Opale (Boulogne) en évitant de régionaliser les contenus entre 6h et 19h pour plus de proximité. Cette stratégie est chronophage mais semble la plus cohérente à notre façon de faire de la radio de proximité. Les évènements de terrain ne sont pas en reste comme "Un jouet pour Noël", la Delta Party...
Côté habillage, nous renouvelons depuis 10 ans, notre collection chantée avec le studio One Shot USA. Elle s’enrichira cette année par de la production mensuelle notamment de Power Intros. Nous devrions entamer en 2017 des transformations matérielles (tout IP) et structurelles de nos studios (aménagements).

Gilles Sénicourt est le ditrecteur des programmes de Delta FM
Gilles Sénicourt est le ditrecteur des programmes de Delta FM
LLPR - RNT, webradios, applications, réseaux sociaux, vidéo… ça te parle ? Ou préfères-tu te concentrer sur les fondamentaux ?
GS -
Les fondamentaux, c’est la base mais impossible de faire sans les outils sociaux pour apporter une valeur ajoutée à notre marque et à l’antenne. Les auditeurs ne sont plus exclusifs à la radio et il faut être là où ils passent du temps en faisant le lien : radio-réseaux-proximité-interactivité. À cet effet, le studio est en cours d’équipement pour de la social radio sur Facebook, Youtube…

Notre site "fait maison" est passé en responsive l’hiver dernier. Une nouvelle application intégrant les outils sociaux va suivre. Des webradios autour de la marque Delta FM sont en projet. Elles font suite à un premier jet "Delta FM 100% Carnaval" (de Dunkerque).
Enfin, avec mes collègues des indés du Nord,  nous avons été promoteurs de la RNT. Notre région sera la première qui verra la RNT en 2017. Pour nous,  c’est une véritable complémentarité à la FM, notamment dans des  territoires saturés sur la FM (Belges, Britanniques). Delta FM devrait ainsi doubler sa zone.

LLPR - La radio régionale et indépendante a-t-elle toujours un avenir ?
GS -
Plus que jamais. Dans un monde globalisé, de sur-information, on a besoin de repères. La radio régionale, de territoire, c’est à mon sens "l’étoile du nord" dans le magma médiatique. Certes, par les temps qui courent,  la tendance est à des syndications hyper-régionales. Pas sûr que la proximité soit toujours gagnante dans ce cas. Dès lors pour ne pas s’isoler face à ces concentrations, on essaie modestement des solutions de mutualisations de moyens, de compétences entre stations pour préserver notre force de frappe. Dans le Nord, on s’entend plutôt bien entre nous pour cela.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT