Davantage de fréquences RFI en métropole ?

Jeudi 19 Décembre 2013



Le Sénat, par la voix de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication préconise d’étendre la diffusion de RFI et MCD (Monte Carlo Doualiya) sur le territoire métropolitain. A l'heure où les opérateurs cherchent mais ne trouvent pas forcément de fréquences pour se développer, voilà une préconisation qui devrait faire parler dans le Landernau de la radio...


Si la commission soutient pleinement le choix du Gouvernement d’étendre la diffusion de France 24 sur la TNT en Ile-de-France, elle souligne aussi que le regard aiguisé et documenté de Radio France Internationale (RFI) sur le monde rend sa diffusion particulièrement souhaitable, à la fois pour des raisons culturelles et démocratiques, sur l’ensemble du territoire métropolitain, et non seulement en Ile-de-France, comme c’est le cas actuellement .
La commission considère donc que l’expérimentation menée à Marseille d’une diffusion mixte des programmes de RFI et de Monte Carlo Doualiya (MCD) était une excellente initiative. Elle souhaite donc que le Gouvernement saisisse désormais toutes les opportunités, lorsque des fréquences sont libres ou libérées, pour permettre la diffusion la plus large possible de ce type de programmation.

Et pourquoi pas en RNT ?

Mais il y a une ambigüité dans les souhaits exprimés par la commission du Sénat. D'un côté, elle demande que RFI soit disponible sur l'ensemble du territoire, de l'autre, elle demande que l'on puisse favoriser le développement de diffusions mixtes de RFI et MCD. En fait, l'idéal serait que RFI et MCD soient diffusés séparément sur l'ensemble du territoire... en RNT. Les mauvaises langues diront que RFI pourrait aussi  très bien aussi prendre la place du Mouv' en FM, station publique qui peine à générer de l'audience.

Vers une diffusion mixte ?

La diffusion mixte telle qu'expérimentée à Marseille ne semble pas forcément souhaitable. Ces deux radios n'ont pas exactement la même vocation. L'une, RFI, apporte une très bonne couverte de l'information internationale. L'autre, MCD, est diffusée en langue arabe. L'auditeur de RFI ne parle pas forcément l'arabe et il est souhaitable qu'il ait accès à sa radio quand il le désire, pas seulement à certaines heures. Il serait donc difficile de fidéliser un auditeur sur une radio quand elle partage son antenne avec une autre station qui ne s'exprime pas dans la même langue.

PC avec Serge Surpin.


Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias, Philippe... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille