La Lettre Pro de la Radio & des Médias


DOSSIER SPECIAL

La fin d’année rime avec bêtisiers

Mardi 18 Décembre 2012



Ils fleurissent sur les grilles des programmes à la fin de chaque année civile. "Ils" ce sont les Best Of, les bêtisiers, les compilations… Même les journalistes ont désormais recours à ces bilans sonores qui permettent de mettre en avant ce que l’équipe a réalisé de mieux durant les douze derniers mois, mais également qui permettent de combler du vide pendant cette période, marquée par les congés et les fêtes de fin d’année. Comment s’y retrouver et comment bien réussir ces produits qui n’ont rien de simples "bouche-trous".


DOSSIER SPECIAL

Bêtisiers

Votre traditionnel bêtiser ne pourra être considéré par vos auditeurs comme un bêtisier digne de ce nom qu’à deux conditions sine qua non : vous avez effectué un travail régulier tout au long de l’année écoulée et sa finalité se vérifie lors de sa diffusion (il provoque le sourire, et mieux encore, le rire). Lapalisse l’aurait dit mais sachez que ce n’est pas toujours le cas ! Ce qui provoque le rire dans votre esprit ne le provoque pas forcément chez une majorité d’auditeurs. Avant sa diffusion, une écoute attentive et collective s’impose pour collecter les avis et le sentiment de chacun, quitte à améliorer, en dernière minute, son contenu et son montage.

La réalisation d’un bêtisier est en effet bâtie sur un travail collectif et quotidien qui s’étale du 01er janvier au 31 décembre. Que celui qui pense que la dernière quinzaine de décembre suffira à retrouver ces moments, qui vous ont fait rire ou sourire huit ou trois mois plutôt, commet une grave erreur d’appréciation.
Imaginez le temps nécessaire qu’il vous faudrait pour réécouter les flashes, les rushes, les magazines ou les interventions distillés durant les douze derniers mois... C’est pourquoi, à chaque fois, que vous, et qu’un des membres de votre équipe, estimerez qu’un son mérite de constituer l’ossature d’un prochain bêtisier, il l’isolera et le classera dans un dossier spécifique. Le moment venu, seul un travail de sélection, de hiérarchisation et de montage sera nécessaire.

Que mettre dans votre bêtisier ? La liste est longue mais elle est systématiquement, au risque de se répéter, essentiellement composer de "morceaux" provoquant le rire. Erreurs techniques, clashes en direct, liaisons mal-à-propos, fous-rires d’un invité, "perles" d’un animateur, "coquilles" d’un journaliste, coulisses d’un micro-trottoir…

A la télévision, le bêtisier est généralement proposé le seul soir du Réveillon même si la tendance de ces dernières années semble dorénavant privilégier la multidiffusion au risque de lasser le téléspectateur en images vues ou revues. A la radio, média moins habitué à proposer ce genre de produit, votre bêtisier doit résonner bien au-delà d’une simple et unique diffusion ! Si les séquences sélectionnées balayent l’ensemble de votre grille, pensez à la proposer à vos auditeurs sur la quasi-totalité de votre grille. Si celui-ci concerne uniquement l’information, optez pour une diffusion déclinée sous la forme d’une série à l’issue, par exemple, d’un flash durant toute la cinquante-deuxième semaine de l’année.

Le bêtisier fournit la preuve toujours incontestable que "l’erreur est humaine" et donc, que l’Homme demeure toujours au centre de votre radio et du processus de création radiophonique. A l’heure des automates de diffusion, des logiciels de montage, des données associées, un peu d’humanité permet encore de gagner en audience.

DOSSIER SPECIAL

Best Of

Plus long dans sa durée que le bêtisier, le Best Of permet de revenir avec moult détails sur les grands moments de l’année du Morning de votre station, de mettre en exergue les meilleurs moments de votre libre-antenne, de compiler les chroniques les plus appréciées ou de revenir, par exemple, sur les douze événements qui ont marqué l’actualité politique, culturelle, sportive, sociale ou économique de l’année écoulée sur votre zone.

Son objectif est simple : dire, répéter, souligner et démontrer s’il en était encore besoin, que votre station a proposé tous les jours de l’année qui s’achève des programmes de qualité et à forte valeur ajoutée.

N’oublions pas également qu’un des premiers objectifs d’un Best Of est de proposer un programme identique aux autres jours de l’année sous la forme d’une rediffusion pendant cette période durant laquelle le duo du Morning, l’animateur de la libre-antenne, le chroniqueur sportif, le présentateur du magazine politique… sont généralement en congés.
Grâce au Best Of, le flux habituel n’est pas interrompu. L’auditeur préserve ses repères d’écoute et en plus, vous lui offrez le "meilleur du meilleur"  de son émission préférée. Bonus : disposer d’un Best Of prêt à être diffusé en cas d’absence non prévue des acteurs de votre grille est également une solution idéale pour maintenir votre programme au lieu de vous réfugier précipitamment dans un flux uniquement musical, faute de matière.

Comme pour le bêtisier, le Best Of d’un Morning, d’une chronique ou d’une émission demande, en amont de sa diffusion, un important travail de recherche et de montage. Attention aux propos datés des invités ou des animateurs. Il sera indispensable de préciser (certainement à plusieurs reprises qu’il s’agit d’un Best Of) ou mieux encore, il sera nécessaire de retirer au montage ces indications temporelles, si la diffusion intervient beaucoup plus tard dans l’année.

En fin d’année, votre rédaction doit proposer un Best Of de l’information traitée au cours des douze derniers mois. Proposez à vos auditeurs de constituer le Top 3 des informations les plus marquantes de l’année écoulée et demandez-leur de s’exprimer en ouvrant par exemple une ligne téléphonique spéciale sur laquelle ils pourront laisser leur sentiment, leur choix, leur message…
Complétez, si vous en avez la possibilité, par un "Retour sur..." avec les protagonistes des informations retenues. Cela vous permettra de mettre en évidence l’évolution de cette actualité durant les derniers mois et prouver ainsi à vos auditeurs que votre attachement à votre territoire va plus loin que la simple couverture de son actualité quotidienne.

DOSSIER SPECIAL

Compilations

Savez-vous quelles sont les 30 nouveautés que vous avez le plus diffusées sur votre antenne durant l’année qui est en train de s’achever ? En grand professionnel que vous êtes, nul doute que le nombre de rotations de ces tubes a été proportionnel au plaisir déclenché chez vos auditeurs quand ces derniers les ont écoutés au cours des douze derniers !

Nous ne le répèterons jamais assez mais la radio a tendance à banaliser ses fondamentaux ! Si le hit-parade a pris du plomb dans l’aile durant la dernière décennie, il n’en reste pas moins que chaque radio doit continuer à proposer chaque semaine son top, son air-play, sa liste, son hit… Donnez-lui l’appellation que vous voulez mais proposez-le !
A défaut d’en faire une émission hebdomadaire, mettez au moins en ligne sur votre site web un classement que vous prendrez soin de réactualiser le plus souvent possible.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 12:20 Le CSA adresse une mise en garde à RTL