Création des Médias Francophones Publics

Jeudi 7 Avril 2016



Les Radios francophones publiques et la Communauté des télévisions francophones ont officiellement fusionné ce mercredi à Paris pour donner naissance aux Médias francophones publics. La RTBF faisait partie historiquement des deux associations, elle est membre fondatrice des MFP.



Ce mercredi 6 avril à Paris, les Radios francophones publiques (créées en 1955) et la Communauté des télévisions francophones (créée en 1964) ont fusionné pour donner naissance aux Médias francophones publics (MFP). Leur premier président est Gilles Marchand, directeur de la Radio télévision suisse (RTS). Eric Poivre, ancien directeur des programmes de La Une et de la RTBF-Télévision, est le secrétaire générale de cette nouvelle alliance.
Cette décision d'unir les forces des radios et des télévisions francophones publiques répond à des impératifs économiques mais aussi et surtout à la logique de convergence des médias. L'objet des MFP sera de permettre à ses membres collaborer, d'échanger et de coproduire.

Pour rappel, cette nouvelle entité réunissant tous les services publics francophones du Nord représente 290 millions de téléspectateurs. Elle compte en ses membres la RTBF, la RTS et Radio-Canada, qui étaient membres des deux associations, mais aussi les sociétés exclusivement radio (Radio France) ou télé (France Télévisions, TV5Monde, TV5 Québec Canada, Télé-Québec) et enfin un nouvel entrant, France Médias Monde, éditrice de France 24 et RFI.

En chiffres



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap