La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Couverture : à chacun sa méthode !

Mardi 18 Décembre 2012



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a rendu public l’état de ses travaux relatifs aux chiffres de couverture des principaux groupes radiophoniques. Des chiffres qui ont été estimés sur la base de deux méthodes différentes…


Chacun pourra choisir la méthode qui lui convient le mieux… Ou plutôt, les résultats qui lui conviennent le mieux. Voilà en substance ce qu’annonce le CSA concernant la couverture des principaux groupes radiophoniques français. Deux méthodes, ce sont donc, et au final, deux visions très différentes du paysage radiophonique et donc, de la concentration (seuil à 150 millions depuis 1994).

La première est la méthode utilisée en 2010, qui tient compte toutefois des données démographiques établies par l’INSEE et authentifiées par un décret du 27 décembre 2011.
 
La seconde a fait l’objet d’une concertation depuis plus d’un an avec les représentants de toutes les catégories d’opérateurs radiophoniques. Cette évolution méthodologique, mise en œuvre à la demande de plusieurs d’entre elles, et rendue possible par l’amélioration des techniques de planification des fréquences. Elle permet "de mieux appliquer les recommandations de l’Union internationale des télécommunications". Elle a par ailleurs fait l’objet d’un examen par l’Agence nationale des fréquences, pour qui "la méthode de calcul retenue par le CSA peut produire, par rapport aux recommandations internationales (…), une couverture supérieure de la population desservie par les réseaux".

Les chiffres


Le Conseil souhaite maintenant que le Gouvernement et le Parlement ouvrent une réflexion sur les règles limitant la concentration dans le secteur de la radio, afin de prendre en compte en particulier les évolutions démographiques intervenues depuis leur adoption et de préciser, le cas échéant, les références sur lesquelles la méthodologie de calcul doit se fonder.
 
Enfin, le Conseil poursuivra la concertation avec les représentants de toutes les catégories de radio afin de compléter ses travaux sur les méthodologies de calcul.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >