La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Contrats aidés : le SNJ-CGT solidaire des radios locales

Mardi 12 Septembre 2017



Le SNJ-CGT rejoint l’inquiétude du Syndicat national des radios libres (SNRL) qui, avec l’Union des employeurs de l’économie sociale, vient d’interpeller le gouvernement à propos de la réduction des contrats aidés. Dans les radios locales, on compte environ 1 100 emplois aidés, dont au moins 50 journalistes (stagiaires 1er et 2e échelon) et plus de 1000 administratifs et techniciens, soit une moyenne de 1.8 contrat par radio.



Si, avec sa confédération, le SNJ-CGT n’est pas favorable à ce type de contrat, il estime que "la mesure prise par le gouvernement dans la précipitation risque de plonger plus de 1000 salariés au chômage et d’amener un certain nombre de radios associatives et locales à cesser d’émettre". Le SNJ-CGT demande au gouvernement de "décréter un moratoire, d’augmenter le Fond de soutien à l’expression radiophonique (aide perçue sur les recettes des régies publicitaires des radios et télévisions commerciales) et de réviser les aides à la presse pour permettre aux radios locales de transformer les contrats aidés en CDI"

Le SNJ-CGT promet d'être attentif aux mesures qui seront prises "pour éviter que ces salariés précaires indispensables à la survie de ces radios ne soient pas jetés à la rue". Par ailleurs, le SNRL a fait remarquer à juste titre que la transformation des contrats aidés en CDI atteint 65 % dans cette branche (lire également ICI et ICI).


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:20 K6FM : un nouveau K6FM Live ce soir à Longvic

Vendredi 22 Septembre 2017 - 12:20 Contact FM dans un lit sur la Grand Place de Lille