La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Contrats aidés : l'ARRA monte au créneau

Jeudi 14 Septembre 2017



Les 80 radios membres de l’ARRA (Assemblée Régionale des Radios Associatives de la Région Occitanie) ont vivement réagi suite à l'annonce de la suppression des emplois aidés, lors de leur assemblée générale du 9 septembre 2017 à Toulouse.



"Cela représente 280 000 personnes qui vont se retrouver au chômage, ainsi privées d’expérience professionnelle et de formation, pourtant porteuses d’emploi. Nos radios associatives, dont l’emploi aidé représente 20% de son salariat (1 100 personnes au national), sont mises en péril par ce gel et leur viabilité hypothéquée par les suppressions de postes qui en découlent. Or, nos médias sont vecteurs d’une Communication Sociale de Proximité, assurant à travers nos territoires, la pluralité d’expression garante de la démocratie" explique l'ARRA.

Etablir un moratoire

Les radios associatives demandent donc aux décideurs et élus, "une mobilisation urgente pour établir un moratoire annulant le gel des contrats aidés dans notre secteur qui condamne à court terme notre existence". Par ailleurs, l'ARRA souligne être solidaire du mouvement Associatif, fort des plus de 140 000 associations en Occitanie, "pour porter tous ensemble ces revendications". L'ARRA veut ainsi défendre "la pérennisation des emplois" et rappelle que "les radios associatives sont des espaces de cohésion sociale et de formation à la citoyenneté" et qu'en accueillant des personnes dans le cadre du dispositif d’aide à l’emploi, "elles jouent le rôle de tremplin, forment et permettent l’insertion dans la vie active".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 09:23 La RTBF lance sa campagne pour Viva for Life