Consoles : La révolution tactile est en marche

Mardi 13 Septembre 2016



Les constructeurs de matériel radio ne manquent pas d'imagination pour intégrer des écrans tactiles à leurs surfaces de contrôle, des simples faders virtuels jusqu'aux intégrations pointues des logiciels d'automation.


La virtualisation des équipements gagne un peu de terrain chaque jour, jusqu'aux interfaces physiques elles-même, qui voient certaines de leurs tranches de faders et potards suppléées par des écrans tactiles multifonctions. Cette année, pratiquement tous les constructeurs de consoles exposent à l'IBC leurs nouvelles surfaces de contrôle, personnalisables à souhait et avec une intégration de plus en plus fusionnelle avec les logiciels d'automation de leurs partenaires.

Une tablette chez Axia

Chez Axia, la solution IP-tablet encastrée dans la console Fusion est intégrée par leur distributeur français IP-Studio. Elle permet, outre les faders virtuels, d'interagir avec les autres équipements du groupe Telos Alliance.

Ses fonctions tactiles vont du chargement de presets micro au monitoring audio, mais aussi la gestion de codecs et de sources extérieures, avec une totale interopérabilité avec l'existant.

Lawo rentre un studio dans le sac à dos

Lawo se veut plus radical : Virtualisation totale d'une console dans un simple logiciel qui peut être exécuté sur un ordinateur portable. L'écran tactile n'est ici plus seulement intégré dans la console, il remplace totalement la console, et permet d'ailleurs d'exploiter les mêmes technologies de marché que ses grandes soeurs métalliques (Ravenna, AES67 over IP, etc).
Promotion est faite à travers tout l'IBC de ce que peut être une "radio backpack", une vision sac-à-dos du journalisme mobile dans lequel quelques micros, un casque, un portable et un peu de connectique suffisent à disposer d'un studio clés en main déployable en deux minutes sur une opération extérieure.

Studer s'affiche taille XXL

La gamme Glacier de Studer transforme l'essai, un an après les bons retours de son immense écran intégré dans la table. Les produits sont désormais des produits d'appels pour la marque, et font cohabiter une automation tactile avec des raccourcis physiques traditionnels de chaque côté de la surface.

Wheatstone mise sur la stabilité Linux

L'univers WheatNet garde le tactile à la verticale sur les écrans de contrôle de la table, avec une souplesse multi-touch et une flopée d'options. Les courbes d'equalizer retaillées en un pincement de doigts sont du plus bel effet, et démontrent l'efficacité de cette nouvelle génération d'interfaces ergonomiques.

DHD rajoute des étages

Le système tactile de DHD est éprouvé et se présente comme une extension qui surplombe les blocs de tranches traditionnels. Sources, monitoring, informations sur le programme en cours, horloge et divers paramètres sont regroupés sur les écrans multifonction, dont la lisibilité semble avoir été privilégiée par un choix de dalles mat et des interfaces à fort contraste.


Florian Martin
Consultant informatique et broadcast. FreenewsTV, ComptaliaTV, Axia & Adeuxi En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU