Concentration : la réaction de Najat Vallaud-Belkacem

Vendredi 14 Février 2014



Hier après-midi, Najat Vallaud-Belkacem a répondu aux questions d’Hélène Risser, journaliste pour Les Indés Radios et également rédactrice en chef de Public Sénat, Christophe Joly, rédacteur en chef de metronews et Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI. La ministre des Droits des femmes s'est aussi exprimé sur l'avenir du plafond de concentration.



Jean-Eric Valli, président du Groupement des Indés Radios, s’est directement adressé à l’invitée sur la question de la remise en cause du plafond de concentration radios par le CSA, grâce à une nouvelle méthode de calculs : "je suis très attachée à la diversité et au pluralisme en la matière, donc je pense que la question à se poser, c’est surtout celle de l’extension de la couverture FM et il me semble que le président du CSA s’est plutôt exprimé il y a quelques mois en la faveur de cette extension avec une mise à disposition plus grande des fréquences".

"Je pense que c’est ça qui nous aidera à lutter contre la concentration en effet. Cette loi anti-concentration est importante non seulement sur ce qu’elle dit, mais aussi en effet sur la procédure.
Il revient au législateur de s’exprimer sur ces sujets-là. S’ils devaient évoluer, ce serait au législateur de les faire évoluer
".


Rappelons que le rendez-vous politique "L’Invité des Indés Radios metronews LCI" est diffusé sur les antennes du Groupement qui rassemble 126 radios indépendantes, soit en intégralité, soit sous forme de courts extraits.
Metronews a repris ce matin dans ses pages cet entretien événement tandis que LCI en reprendra les meilleurs moments dans ses différentes sessions d’information et à 23h dans le journal télévisé de LCI soir.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap