Claude Perrier quitte France Bleu

Jeudi 22 Mai 2014



Cette nouvelle a été annoncée par Claude Perrier, lui même, hier en fin de journée, par un mail envoyé à l'ensemble des personnels de la radio. Alors directeur de France Bleu Provence, Claude Perrier avait été nommé par Jean-Luc Hees au poste de directeur du réseau France Bleu, le 10 juin dernier. Il ne sera même pas resté un an à la tête du réseau local de Radio France...


L'histoire retiendra que Claude Perrier aura été victime d'un mauvais calendrier : nommé quelques mois avant le départ de Jean-Luc Hees et parti quelques jours après l'arrivée de Mathieu Gallet... Moins de 12 mois à la tête de France Bleu et puis s'en va.
Crevons l'abcès : France Bleu en particulier et la radio en général, n'en sortent pas grandies. Pour Claude Perrier, les 11 mois à la tête de France Bleu auront été un coup d'épée dans l'eau, car impossible pour un dirigeant, fut-il brillant, et Claude Perrier l'était surement, de définir une stratégie et de l'engager concrètement sur l'antenne. Pour France Bleu, ce sont 11 mois qui sont définitivement perdus face à la concurrence.

Claude Perrier, 52 ans, avait pris ses fonctions à Paris le 10 juin dernier et avait alors remplacé Philippe Chaffanjon, décédé le 24 avril 2013. "Après 15 années au service du groupe Radio France, je quitterai notre maison et  la direction du Réseau France Bleu le 10 juin prochain" a indiqué laconiquement Claude Perrier.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:39 Radio Jerico a besoin de 70 000 euros