La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Ça pétille sur Champagne FM

Mardi 23 Août 2016



Alors que le réseau Champagne FM a signé une belle année la saison dernière, Jérôme Delaveau, directeur général délégué, a partagé ses ambitions à La Lettre Pro de la Radio. Champagne FM débute cette nouvelle saison tambour battant et met Happy FM, sa petite soeur, au coeur de son projet de développement pour 2016-2017.



LLPR - As-tu été satisfait par les résultats des dernières Médialocales pour Champagne FM ? Quelle est ton analyse ?
JD –
Nous améliorons cette année le record historique de la station pour la deuxième année consécutive. Jamais Champagne FM n’a été aussi écoutée de toute son histoire. Dans un contexte difficile pour la radio, nous ne pouvons donc qu’être satisfaits de ce résultat qui confirme nos options sur le format et nos choix de programmation que les labels ne comprennent pas toujours.


Ce résultat valide également nos choix éditoriaux, managériaux, les outils et les objectifs que nous nous étions fixés avec l’équipe. Nous avons aujourd’hui une audience très forte sur le département de la Marne où Champagne FM est numéro 1 devant toutes les autres stations. C’est plus difficile dans les Ardennes et l’Aube mais nous y travaillons.
 
LLPR - Tu as mis à l’antenne un nouvel habillage hier matin. Tu as choisi Reelworld. Pourquoi ce nouveau choix et qu’as-tu exigé de l’équipe de production ?
JD – Il n’y a rien de pire qu’une radio qui ronronne et qui se repose sur ses résultats. Alors que Champagne FM signe des très bons résultats d’audience depuis 2 ans, nous aurions pu choisir de ne rien changer. Mais de nos jours, cela n’est plus possible. Tout accélère et le public attend toujours du neuf et que l’on colle à ses attentes. Avec Michaël Lévèque, mon responsable des antennes, nous avons donc analysé ce que pourrait être Champagne FM dans les deux prochaines années et nous avons lancé un brief créatif qui nous a amené à ce choix. Ces nouveaux jingles chantés sont également appuyés d’une nouvelle identité sonore illustrée par la mise à l’antenne de deux nouvelles voix antenne et d’un nouveau traitement de son. Notre seule exigence était que les cuts soient rapides, impactants, contemporains, positifs et en phase avec notre programmation.

Jérôme Delaveau, directeur général délégué de Champagne FM développe également Happy FM
Jérôme Delaveau, directeur général délégué de Champagne FM développe également Happy FM
LLPR - Quels seront les temps forts sur Champagne FM durant cette saison 2016- 2017 ?
JD –
Je souhaite que nous soyons encore et toujours attentifs à tous les détails et que nous travaillons avec encore plus de subtilité. Bosser chaque détail est une des clés de notre succès et je tiens à ce que l’on continu dans ce sens.
La radio sera par ailleurs plus présente dans ses terres par l’accentuation de ses décrochages, l’arrivée d’un nouveau journaliste dans l’Aube, des show cases avec les artistes que nous défendons dans notre format, évidemment deux grands « Carrefour de Stars » dont le premier est fixé au 30 aout, la mise en place de notre nouveau jeu "Le Cash Code" dès début septembre, et d’autres projets que je ne peux pas encore dévoiler.
 
LLPR - Quelle sera la stratégie pour Happy FM à Reims qui s’adresse à un public plus jeune que sa grande soeur Champagne FM ?
Happy FM n’a pas encore trouvé son audience. Nous avons fait le choix d’une audience plus jeune et nous avons un peu tâtonné à la reprise de la station en juillet dernier. Nous pensons avoir trouvé la bonne formule. Nous avons maintenant le projet de travailler plus sur l’image de marque de Happy FM, sa promotion et sur sa notoriété auprès de la cible visée. Cela passera notamment par des actions de terrain. La dernière venue dans le groupe Rossel La Voix est notre projet de développement pour la saison 2016-2017.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:44 Binge Audio lance son crowdfunding