Bruno Gaston (Europe 1) : "une bonne résistance"

Mercredi 16 Juillet 2014



84% des Quarts d’Heure de la journée en progression, 4 826 000 auditeurs quotidiens, 168 000 auditeurs gagnés par rapport à la saison dernière... Europe 1 a ce matin le sourire jusqu'aux tympans malgré un "contexte défavorable" comme le répète Bruno Gaston, directeur délégué d'Europe 1.


LLP - Êtes-vous satisfait de cette 126 000 Radio ?
BG -
Dans un contexte défavorable aux Généralistes, Europe 1 résiste. C'est un premier élément de satisfaction.  L'autre élément, c'est la progression de la PDA (part d'Audience). Nous passons de 7.3 à 8.2. Dans le même temps, la DEA (Durée d'Ecoute) a augmenté de 15 mn, en moyenne. C'est un signe de très bonne santé pour Europe 1.
Mais cette bonne résistance s'explique également par les choix forts, les paris que nous avons faits avec Fabien Namias il y a un an. Cyril Hanouna a trouvé sa place et progresse de 139 000 auditeurs supplémentaires (au même moment RTL perd des auditeurs). La tranche de Wendy Bouchard gagne 117 000 auditeurs. Thomas Sotto certes recule comme toutes les matinales sur cette vague. Mais à l'échelle de la saison, Thomas Sotto gagne 28 000 auditeurs donc, c'est du robuste. N'oublions pas que 84 % des quarts d'heure sur Europe 1 sont en progression.

LLP - Quelles sont les créneaux qui n'ont pas tenu leurs promesses ?
BG -
Le 5/7 va être remusclé. La rédaction y travaille. L'après-midi, entre 15h et 16h est un bel enjeu avec l'arrivée, la saison prochaine, de Marion Ruggieri qui était déjà sur Europe 1 le dimanche.

LLP - Redoutez-vous l'arrivée de Ruquier sur RTL à la rentrée ?
BG -
Bien sûr, j'aurai préféré attaquer une nouvelle saison avec lui sur Europe 1 mais il en a décidé autrement. Cela ne change absolument pas notre stratégie. Naturellement, Cyril Hanouna s'imposera. J'en suis sûr. Comme il s'est imposé le matin. Par contre, je ne suis pas certain que la greffe Ruquier sur RTL  soit aussi évidente que ça.... D'autant que l'écart avec RTL n'a jamais été aussi faible. Quant à RMC qui avait promis de nous doubler à la fin de cette saison, force est de constater qu'au contraire nous avons creusé l'écart.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Juillet 2014 - 11:25 RFI : audience en hausse à Paris

Jeudi 24 Juillet 2014 - 09:20 RFI : audience en hausse à Paris