Brunet versus Licra : suite et fin

Jeudi 10 Octobre 2013



"La station a pris les mesures qui s’imposaient" précise le CSA. Le 4 juin dernier, dans "Carrément Brunet" sur RMC, Eric Brunet avait diffusé un court extrait d’une chanson intitulée "Y’a bon la Sécu, patron ! Y’a bon la Sécu, là dis donc !". La Licra avait immédiatement réagi évoquant un "verbiage nauséeux" et exigé des excuses.


Le 4 juin dernier sur l’antenne de RMC, dans "Carrément Brunet", Eric Brunet illustrait ses propos à l'aide d'un court extrait d’une chanson intitulé "Y’a bon la Sécu, patron ! Y’a bon la Sécu, là dis donc !".
Le Conseil avait été saisi par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) qui mettait en ligne, dans le même temps, une lettre ouverte sur son site internet, exigeant des excuses du journaliste.
Brunet versus Licra : suite et fin

Le Conseil a considèré qu’à la suite de la diffusion de cet extrait, "qui a pu susciter un amalgame dans l’esprit des auditeurs entre le déficit de la Sécurité sociale et l’origine de ses bénéficiaires, la station avait pris les mesures qui s’imposaient, d’une part, en demandant à l’animateur d’intervenir à l’antenne, ce que ce dernier a fait dans son émission du 16 juillet  en marquant son opposition à toute dérive raciste ou antisémite, d’autre part en supprimant sur son site internet le podcast de l’émission, ne permettant plus de réécouter la séquence incriminée". 
Pour le CSA, Eric Brunet a répondu en ce sens à la LICRA.


Réécoutez l'extrait et la réaction consécutive d'Eric Bunet



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille